glissement de terrain du Châtelard
Accueil >> Actualité >> Articles
Abonnez-vous au flux d'actualité

La montagne va-t-elle nous tomber sur la tête ou comment appréhender les éboulements de "gros volume" ?

Publié le 11/04/2017 par Sébastien Gominet
La falaise du Saint-Eynard domine la vallée de l'Isère dans le Grésivaudan © Photothèque IRMa / Sébastien Gominet
La falaise du Saint-Eynard domine la vallée de l'Isère dans le Grésivaudan © Photothèque IRMa / Sébastien Gominet

Les deux éboulements importants survenus au mont Granier, au cours de la réalisation du dernier film de l’IRMa sur la falaise du Saint-Eynard, ont été l’occasion de nous questionner sur la probabilité d’occurrence de tels phénomènes ailleurs dans les Alpes. Si les spécialistes sont en effet habitués à voir tomber de nos falaises des petites quantités de blocs rocheux tous les ans (on parle alors souvent de « chutes de pierres et de blocs »), il n’est pas si fréquent que ça d’observer des éboulements de plusieurs dizaines de milliers de mètres cubes. Et parce que nous sommes loin de pouvoir tout dire dans un film de 15 mn, nous avons posé quelques questions complémentaires à Didier Hantz, qui étudie ces phénomènes au sein du laboratoire ISTerre, depuis plus de 20 ans.

 

511 articles - 51 pages
adhesion
Les formations IRMa en 2017 :
inondation de l'Arbresle en 2008
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes DREAL Rhône-Alpes
© 2000 - 2017 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |