matinale risques nucléaire
Accueil >> Documentation >> Bibliothèque >> Repenser les organisations d'ingénierie face à l'accident nucléaire sévère : le concept d'ingénierie de l'urgence

 

Repenser les organisations d'ingénierie face à l'accident nucléaire sévère : le concept d'ingénierie de l'urgence

Auteurs : Guarnieri, Franck - Travadel, Sébastien
Année de parution : 2014
Langue : Français
Date périodique : Juillet-août 2014
Numéro périodique : 4
Pagination : p. 56-60

Le retour d'expérience de l'accident de Fukushima-Daiichi a mis l'accent sur les mesures de prévention destinées à protéger les réacteurs nucléaires et sur les méthodes de gestion de crise.
Cependant, les conditions sur le site relèvent d'un accident qui n'en finit plus. Après les événements du 11 mars 2011, la manière dont sont conduites les opérations d'ingénierie visant à sécuriser les installations offre une nouvelle perspective sur la capacité des organisations à s'adapter à des situations qui vont bien au-delà des cadres déterministes.
C'est cette figure extrême de l'ingénierie, dénommée "ingénierie de l'urgence", dont il est question ici.

Type : Article
Cote : REV
Disponibilité : En consultation sur place

Ce document est extrait de : RGN Revue Générale Nucléaire

 

Mots clés :

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes
© 2000 - 2020 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |