Accueil >> Actualité >> Articles

Une soixantaine d'élus du département de l'Ardèche formés à la gestion de crise communale

Le 22-10-2013 | Par François Giannoccaro - Directeur de l'IRMa | 3515 vues | Recommander cet article | Ajouter aux favoris |
Une soixantaine d'élus du département de l'Ardèche formés à la gestion de crise communale
Elus et services des communes de Chauzon, Chassier, St Maurice d’Ardèche, Largentière, Labeaume, Villeneuve de Berg, Ribes, Balazuc, lors de l’atelier de Chassier, le mardi 15 octobre 2013. © Syndicat Mixte Ardèche Claire (Sophie Ferraris)

Avec le soutien de l’Etat (DREAL Rhône-Alpes) et du Conseil régional Rhône-Alpes, l’IRMa poursuit en 2013 son action de formation des responsables et décideurs locaux en matière de gestion des risques majeurs au niveau local. C’est en Ardèche, dans la cadre d’un Programme d’Action et de Prévention des Inondations (PAPI) en partenariat Syndicat Mixte Ardèche Claire, que l’IRMa est intervenu en octobre, sur 4 ateliers auprès d’une soixantaine d’élus sur les thèmes : le maire face à la crise et l’information préventive des populations. Dans la foulée, un exercice est en préparation pour la fin de l’année.

Le bassin versant de l’Ardèche est caractérisé par ses crues rapides, à caractère torrentiel, avec des hauteurs d’eau record qui ont marqué la mémoire collective locale, par exemple 17m au moulin de Salavas, le 22 septembre 1890. Si ces évènements extrêmes ne sont heureusement pas fréquents, leur survenue reste imprévisible et le risque est bien réel.

Prévoir qui doit faire quoi pour alerter et mettre en sécurité la population en cas de crise comme une inondation importante est de la responsabilité de chaque maire. Chaque commune doit formaliser cette démarche dans un Plan Communal de Sauvegarde (PCS) qui suppose de garantir son caractère opérationnel mais également de se préoccuper de l’information préventive des habitants.

Depuis le début de l’année 2013, le Syndicat Mixte Ardèche Claire, dans le cadre du Programme d’Action et de Prévention des Inondations (PAPI), mène des ateliers pour accompagner 34 communes volontaires pour la rédaction de leur PCS. La semaine dernière, s’est déroulée la quatrième et dernière série de réunions programmées pour 2013 sur la problématique de la sauvegarde des populations.

Ces réunions ont été très riches d’échanges pratiques pour la soixantaine de participants. Chaque commune a pu faire part de son avancement dans la réflexion PCS et s’est nourrie des questionnements des autres. La présence de l’IRMa, spécialisé dans l’accompagnement des collectivités pour la prévention des risques majeurs, a permis de faire partager son expertise dans le cadre concret de sa connaissance des territoires de Rhône-Alpes .

L'IRMa a insisté sur la problématique de l'alerte des populations qui ne doit pas être considérée seulement comme la simple restitution « d’un signal » mais bien plutôt s’intégrer dans une chaine globale de traitement des données qui compose avec la mise en vigilance, la prévision et la surveillance, l’alerte, la gestion de crise et le retour à la normale. Ce traitement intégré suppose une coordination sans faille des niveaux de décision, notamment entre les municipalités et les services de l’Etat.  Ceci afin d’optimiser les processus d’information locaux qui devraient, le cas échéant, réduire les intermédiaires et privilégier les circuits courts d'avertissment et d'alerte.

A ce stade du travail, toutes les collectivités participantes sont très conscientes de l’importance de mettre tous les acteurs concernés autour de la table (police municipale, gendarmerie, pompiers, agents communaux, élus, …) et soulignent la nécessité « d’habiter » ce plan en le faisant connaître à la population et en envisageant sa mise en œuvre concrète à travers des exercices de sécurité civile. Pour cela notamment, un  « exercice cadre inondation » devrait être organisé avec la Préfecture de l’Ardèche mi-décembre.

 

Article rédigé sur la base d'un communiqué de presse du Syndicat Mixte Ardèche Claire

 

 

En savoir plus :

> Plus d'information sur le Plan Communal de Sauvegarde dans le dossier thématique mulitmédia de l'IRMa
http://www.irma-grenoble.com/05documentation/04dossiers_numero.php?id_DT=3

> Plan Communal de sauvegarde, garantir son caractère opérationnel - Découvrir le guide de la SMACL rédigé avec l'IRMa
http://www.irma-grenoble.com/PDF/05documentation/brochure/Guide_PCS_SMACL_IRMa.pdf



Commentaires »


Découvrez le Risques-Infos 43 :
risques infos

 

JT#4 - Implication citoyenne en cas de catastrophe : réalités et perspectives pour les collectivités :
journée technique #4
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#3 - Vigilance, alerte et sauvegarde : prévoir son plan spécifique inondation :
journée technique #3
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#2 - Entraide intercommunale et gestion de crise :
journée technique #2
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#1 - Entreprises et établissements recevant du public face aux risques et menaces : comment garantir et généraliser la mise à l'abri des usagers et du personnel ?
journée technique #1
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<

 

900 ans face aux avalanches, l'incroyable histoire de Celliers...
Celliers
Le saint Eynard, solide comme un roc ? hum...
Saint-Eynard
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-AlpesDREAL auvergne rhône alpes
© 2000 - 2022 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | CGU | Politique de confidentialité | Crédits | Contact |