Accueil >> Actualité >> Articles

Un "coup d'accélérateur" à la mise en œuvre des PPRT

Le 15-04-2013 | Par Nelly Mioni - Documentaliste, IRMa | 3385 vues | Recommander cet article | Ajouter aux favoris |
Un

La ministre de l'Ecologie, Delphine Batho, entend donner un "coup d'accélérateur" à la mise en œuvre des PPRT (Plans de prévention des risques technologiques) autour des sites industriels les plus dangereux. Présentation en détail des actions prioritaires de ce "Plan de mobilisation pour la prévention des risques technologiques".

L'établissement des PPRT a pris du retard

10 ans après la loi « Bachelot » instaurant les PPRT, la ministre de l'Ecologie Delphine Batho, a présenté le 11 avril un plan d'actions prioritaires visant à accélérer la mise en place des Plans de prévention des risques technologiques (PPRT) prévus par la loi "Bachelot" du 30 juillet 2003, adoptée deux ans après l'explosion de l'usine AZF de Toulouse.

Ce plan fait suite à l’incident survenu au sein de l’usine Seveso LUBRIZOL (Seine-Maritime) en janvier dernier et pour lequel le gouvernement a souhaité qu'il fasse l’objet d’un important retour d’expérience sur les causes de l’accident en lui-même, sur la gestion de crise et les dispositifs d’alerte, et sur les retards dans la mise en œuvre des PPRT.

L'établissement des PPRT a pris du retard : sur 407 plans à réaliser, touchant 650 sites classés "Seveso seuil haut" et répartis sur 825 communes, 99 % des PPRT ont été prescrits, mais seulement "56 % ont été approuvés". Des retards dus à divers points de blocage identifiés tels que "la complexité des études préalables", "des lenteurs", mais aussi "la mauvaise volonté" de certains industriels, selon Delphine Batho.

 

Les mesures du Plan de mobilisation pour la prévention des risques technologiques

Le gouvernement va mettre en œuvre douze mesures selon 3 axes prioritaires :

1- La création d’une force d’intervention rapide (FIR) en cas d'accident. Elle permettra notamment de procéder sur place et dans de brefs délais à des mesures indépendantes des rejets accidentels, grâce à des partenariats avec des laboratoires indépendants et avec les Associations agréées pour la surveillance de la qualité de l’air. La mise en œuvre de la FIR est d’ores et déjà engagée.

2- L’accélération des PPRT avec un obljectif de 75 % de plans approuvés fin 2013 et 95 % fin 2014. Pour cela, des actions prioritaires seront mises en oeuvre "sans délai" :
* la mobilisation exceptionnelle des préfets,
* l'organisation des services des DDT (Directions départementales des territoires) en équipes spécialisées régionales,
* l'identification puis la mise en oeuvre de solutions pour le financement des travaux chez les riverains et le financement de la démolition des bâtiments objets de mesures foncières.

3 -La poursuite du développement économique des grandes plates-formes industrielles soumises à PPRT.

 Un dernier volet concerne les priorités d’actions de l’Inspection des ICPE en 2013 parmi lesquelles des actions de contrôle concernant le TMD (Transport de matières dangereuses), "maillon essentiel de la chaîne de prévention des risques".

Toutes ces actions "s’accompagneront également d’un effort particulier sur l’intelligibilité des actes réglementaires pour en faciliter la mise en œuvre par les exploitants. Cela se traduira par des actions concrètes d’information, au plus proche du terrain."

Enfin, la ministre a annoncé que la France devrait devenir prochainement le premier Etat membre de l’Union Européenne à transposer la directive Seveso 3, dans le cadre du projet de loi portant diverses dispositions d’adaptation de la législation au droit de l’Union européenne (dit DDADUE), en discussion au Parlement.

 

 

En savoir plus :

> Le Plan de mobilisation pour la prévention des risques technologiques sur le site du Ministère du Développement durable
http://www.developpement-durable.gouv.fr/Le-Plan-de-mobilisation-pour-la.html

> La fiche relative au PPRT sur le "Mémento du maire et des élus locaux"
http://www.mementodumaire.net/dispositions-generales-2/amenagement-durable-du-territoire/dga4-plan-de-prevention-des-risques-technologiques-pprt/



Commentaires »


JT#4 - Implication citoyenne en cas de catastrophe : réalités et perspectives pour les collectivités :
journée technique #4
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#3 - Vigilance, alerte et sauvegarde : prévoir son plan spécifique inondation :
journée technique #3
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#2 - Entraide intercommunale et gestion de crise :
journée technique #2
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#1 - Entreprises et établissements recevant du public face aux risques et menaces : comment garantir et généraliser la mise à l'abri des usagers et du personnel ?
journée technique #1
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<

 

900 ans face aux avalanches, l'incroyable histoire de Celliers...
Celliers
Le saint Eynard, solide comme un roc ? hum...
Saint-Eynard
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes
© 2000 - 2020 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |