Accueil >> Actualité >> Articles

Allevard (38) diffuse son Document d’information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) dans chaque foyer

Le 10-07-2008 | Par Marion Hébert - Ingénieur Sécurité Environnement, IRMa | 4684 vues | Recommander cet article | Ajouter aux favoris |
Allevard (38) diffuse son Document d’information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) dans chaque foyer

La commune d’Allevard, qui s’est engagée dans la démarche « Plan Communal de Sauvegarde » depuis plus d’un an, vient de réaliser et de distribuer dans chaque foyer son Document d’information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM). De manière à toucher le maximum d’allevardins, différentes actions d’informations ont été menées en parallèle

Tout d’abord, connaître l’état de perception du risque pour adapter le contenu du DICRIM

En partenariat avec la commune, une enquête sur la perception du risque ainsi que les attentes de la population dans ce domaine a été conduite en automne 2007 par l’IRMa. Cette dernière, réalisée par des étudiants de sociologie auprès de 300 personnes, a notamment mis en lumière le fait :

  • Que les allevardins sont principalement préoccupés par le risque de crues torrentielles (il faut dire que le Breda et ses nombreux affluents représentent effectivement un risque important sur le territoire)
  • Que peu d’entre eux (30%) pensent malgré tout habiter dans une zone à risques
  • Que la plupart d’entre eux souhaitent être davantage informés des risques (59%), et ce au travers d’actions communales (85% de la population estime en effet devoir être informée par le Maire en matière de risques naturels)

Cette enquête, constituée d’unr trentaine de question, a permis d’obtenir un « état initial » des connaissances de chacun en matière d’information sur les risques. Le rapport final de l’enquête sera rendu prochainement à la commune.

L’enquête a donc donné toute sa légitimité au DICRIM, au delà du cadre réglementaire, et ce dernier a été rédigé en intégrant notamment, en plus des descriptions des risques et des consignes de sécurité :

  • Des cartes permettant de localiser précisément les risques naturels
  • Des données sur les crues du Breda de 2005
  • Des explications sur les actions communales (travaux réalisés, organisation de crise mise en place…

 

Responsabiliser les acteurs locaux et les habitants

En parallèle de la mise en place du PCS, la réactivité de la population en situation de crise étant un point important à traiter, une fiche de renseignement a été adressée à chaque foyer. Ce questionnaire d’information, a permis :

  • D'une part de recenser des informations afin de pouvoir alerter et aider la population sensible en cas de crise (téléphone dans le cadre de la mise en place d’un automate d’appel, personnes à mobilité réduite,…)
  • Et d’autre part d’identifier les moyens et compétences que chacun peut apporter (hébergement disponible, langues et compétences,…)

Une manière de faire prendre conscience que chacun peut avoir un rôle à jouer en cas d’événement majeur.

 

Proposer des échanges avec la population au travers d’une exposition et d'une réunion publique

Enfin, la commune a associé la sortie du DICRIM à d’autres événements :

  • La mise en place dans les locaux de la mairie de l’exposition itinérante « On n'a jamais vu ça ! Ou l’incorrigible nature… », prêtée par l’IRMa durant trois semaines
  • La réalisation d’une réunion publique, présentant le DICRIM et le PCS

 

Suite à toutes ces actions d’informations, nous sommes en mesure de nous poser la question suivante : « Le regard et les connaissances sur les risques de chaque allevardin ont-elles changé et si tel est le cas de quelle manière ? ». Pour répondre à ces interrogations, une seconde enquête (soutenue par la Région Rhône-Alpes et le Conseil général de l'Isère) a débuté début juillet… Affaire à suivre !

 



Commentaires »


Découvrez le Risques-Infos 43 :
risques infos

 

JT#4 - Implication citoyenne en cas de catastrophe : réalités et perspectives pour les collectivités :
journée technique #4
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#3 - Vigilance, alerte et sauvegarde : prévoir son plan spécifique inondation :
journée technique #3
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#2 - Entraide intercommunale et gestion de crise :
journée technique #2
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#1 - Entreprises et établissements recevant du public face aux risques et menaces : comment garantir et généraliser la mise à l'abri des usagers et du personnel ?
journée technique #1
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<

 

900 ans face aux avalanches, l'incroyable histoire de Celliers...
Celliers
Le saint Eynard, solide comme un roc ? hum...
Saint-Eynard
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-AlpesDREAL auvergne rhône alpes
© 2000 - 2022 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | CGU | Politique de confidentialité | Crédits | Contact |