Accueil >> Actualité >> Articles

Un Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) interactif pour la ville de Saint-Etienne

Le 23-05-2012 | Par François Giannoccaro - Directeur de l'IRMa | 5612 vues | Recommander cet article | Ajouter aux favoris |
Un Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) interactif pour la ville de Saint-Etienne

L’IRMa, fort de sa participation à la coordination d’une opération innovante au niveau national de développement d’un Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) interactif en partenariat avec la ville de Saint-Étienne et son Université Jean Monnet (Unité de recherche ISTHME-UMR CNRS 5600 EVS) et les soutiens du Conseil régional Rhône-Alpes et de l’Etat (DREAL Rhône-Alpes), a souhaité réaliser un guide de recommandations à destination des collectivités pour les encourager à se lancer dans un tel projet.

L'information du citoyen sur les risques majeurs  : un droit

Le droit à l'information sur les risques majeurs auxquels le citoyen français est exposé est aujourd'hui affirmé avec de plus en plus de solennité dans les politiques nationales de prévention des risques majeurs d’origine naturelle ou technologique. Son développement en profondeur sur le territoire devrait provoquer un  débat social sur les risques majeurs, préalable à une meilleure prise en compte de ceux-ci dans l'urbanisme et l'aménagement, ainsi qu'à l'élaboration de plans d'alerte et de secours des populations dans les lieux les plus vulnérables.

Le décret n°90-918 du 11 octobre 1990 modifié relatif à l'exercice du droit à l'information sur les risques pris en application de l'article L. 125-2 du code de l'environnement définit les modalités selon lesquelles ces informations sont portées à la connaissance du public. L’État se charge d’identifier les risques et les fait connaître à la population par le canal de la commune, le citoyen à partir de cette connaissance adapte son comportement.

Une obligation réglementaire peu appliquées en France

Parmi les obligations réglementaires en la matière, le maire est tenu notamment d’établir un Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) qui indique les mesures de prévention, de protection et de sauvegarde répondant aux risques majeurs susceptibles d'affecter sa commune. Le DICRIM doit être tenu à la disposition du public. Cette disposition concerne donc plus de 27 000 communes françaises (Fin 2011, les services du Ministère de l'écologie, du développement durable et de l’Energie, ont estimé à 20 % le taux de généralisation des DICRIM sur le territoire).

Désireuse de promouvoir de façon élargie cette information préventive sur les risques majeurs auprès de leurs administrés, de plus en plus de collectivités ont mis en ligne sur Internet leur DICRIM, du simple fichier figé « PDF » au document plus interactif. Le ministère en charge de l’Écologie a d’ailleurs récemment souhaité créer une base de données répertoriant ces DICRIM mis en ligne.

Parmi ces collectivités, beaucoup d’entre elles souhaitent aujourd’hui développer un DICRIM qui favoriserait l’interactivité avec l’utilisateur et s’appuierait sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication pour traiter les éléments relatifs aux risques, à travers plusieurs formes : vidéo, cartographique, photographique, textuel…

Une opération innovante utilisant les nouvelles technologies de l'information à Saint Etienne

Au regard de ce besoin émergent et fort d’une opération expérimentale de développement d’un DICRIM interactif réalisé en 2011 en partenariat avec la Ville de Saint-Étienne avec le concours l’université Jean Monnet de Saint-Étienne (unité  de recherche ISTHME-UMR CNRS 5600 EVS) et les soutiens du Conseil régional Rhône-Alpes et de l’Etat (DREAL Rhône-Alpes), l’IRMa, avec la participation de ces partenaires, a souhaité réaliser un guide de recommandations à destination des collectivités pour les encourager à se lancer dans un tel projet.

Un guide de recommadations pour les collectivités territoriales

Ce guide de recommandations (lien ci-dessous) tente notamment d’étudier la meilleure manière d’utiliser les technologies de l’information pour traiter le contenu réglementaire du DICRIM tout en analysant les apports de la cartographie et de l’iconographie pour rendre plus efficace auprès de la population l’information sur les risques majeurs.

En savoir plus :

> Découvrir et télécharger le guide de recommandations DICRIM interactif
http://www.irma-grenoble.com/PDF/05documentation/rapports_irma/GUIDE_14_2_12_version_definitive.pdf

> Accéder au DICRIM interactif de Saint Etienne
http://www.saint-etienne.fr/cadre-vie/information-risques-majeurs-bis/risques-majeurs-a-saint-etienne



Commentaires »


Découvrez le Risques-Infos 43 :
risques infos

 

JT#4 - Implication citoyenne en cas de catastrophe : réalités et perspectives pour les collectivités :
journée technique #4
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#3 - Vigilance, alerte et sauvegarde : prévoir son plan spécifique inondation :
journée technique #3
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#2 - Entraide intercommunale et gestion de crise :
journée technique #2
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#1 - Entreprises et établissements recevant du public face aux risques et menaces : comment garantir et généraliser la mise à l'abri des usagers et du personnel ?
journée technique #1
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<

 

900 ans face aux avalanches, l'incroyable histoire de Celliers...
Celliers
Le saint Eynard, solide comme un roc ? hum...
Saint-Eynard
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-AlpesDREAL auvergne rhône alpes
© 2000 - 2022 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | CGU | Politique de confidentialité | Crédits | Contact |