Accueil >> Actualité >> Articles

La commune de Champ-sur-Drac réalise son 5è exercice PCS

Le 02-12-2010 | Par Marion Rousselon - Ingénieur en prevention des risques, IRMa | 4663 vues | Recommander cet article | Ajouter aux favoris |
La commune de Champ-sur-Drac réalise son 5è exercice PCS

Pour mettre en application les enseignements de la formation "Comment rendre opérationnel votre Plan Communal de Sauvegarde" réalisée par l’IRMa les 18 et 19 novembre 2010, les stagiaires ont pu participer à un exercice grandeur réelle sur la commune de Champ-sur-Drac. La collectivité, qui réalisait ainsi son 5ème exercice, a pu faire jouer les élus, le personnel communal et près d’une quarantaine de membres de la Réserve Communale de Sécurité Civile (RCSC). Une mobilisation sans précédent !

Après des exercices sur le risque de rupture des ruines de Séchilienne, un incendie d’immeuble, une inondation de la Romanche,… c’est au tour de l’accident de wagon de chlore de faire son apparition dans les scénarios imaginés par l’IRMa pour entraîner les membres du PCS et réservistes de Champ-sur-Drac.

Ce jeudi 18 novembre à partir de 17h, durant plus de deux heures, les pompiers, la gendarmerie, la SCNF, la société Arkema (site classé Seveso Seuil Haut duquel provenait le wagon) et l’IRMa ont transmis à la mairie différentes informations sur l’accident fictif au passage à niveau du Pont de la Madeleine.

Les actions suivantes ont été menées :

- prise en charge des conducteurs

- mise en place d’un périmètre de sécurité

- diffusion réelle de messages d’alerte pour la mise à l’abri des habitants.

Au bout d’une heure de jeu, la mairie est informée que les relevés de mesures complémentaires effectués par les pompiers sur le  wagon indiquent que la fuite de Chlore est légère. La société Arkema est en mesure de mettre à disposition un wagon vide pour transvaser le produit, mais cette opération présente des risques et il est nécessaire de faire évacuer la zone proche. Les membres du PCS et de la réserve doivent ainsi réfléchir sur :

- les moyens pour aider à mettre en œuvre l’évacuation

- les points de rassemblement à définir pour la population évacuée du secteur (près de 200 personnes fictives sont à prendre en charge)

- la mobilisation de la Réserve communale de sécurité civile pour participer à l’évacuation de la zone (porte à porte, guidage des personnes,…)

A 19h, fin de l’exercice ! Les animateurs, observateurs, et joueurs, répartis sur la commune (Mairie, gare de Jarrie, gymnase, terrain,…) se retrouvent dans la salle du Poste de Commandement pour un débriefing.

L’exercice a été positif pour la commune qui a pu tester les améliorations apportées suite à l’exercice de l’année précédente. Néanmoins, un certain nombre de points sont à revoir … d’où l’intérêt de s’entraîner régulièrement.

Tout d’abord, il faut saluer la forte mobilisation de la commune sur l’exercice. Bien que non prévenusde la date, la plupart des membres du PCS et des réservistes se sont néanmoins rendus en Mairie. Nombreux sont ceux qui ont réussi à se libérer de leurs contraintes professionnelles ou personnelles (réunions, courses, récupération des enfants,…) pour rejoindre le Poste de Commandement. L’exercice a été pris très au sérieux, et il y a donc fort à parier qu’en cas de crise réelle, le rassemblement des agents, élus et réservistes serait encore plus rapide et important.

De plus, la réorganisation du PCS en Mairie s’est avérée très positive : le Poste de Commandement, bien à l’écart du standard et du regroupement des réservistes, a pu agir dans le calme et la sérénité, tandis que les membres de la réserve étaient pris en charge par un élu qui leur confiaient diverses missions (présence au gymnase pour accueillir, porte à porte pour l’évacuation,…)

Toutefois, l’exercice a permis de soulever différentes difficultés dans l’organisation actuelle en place : l

- l’absence d’un représentant de la mairie au PCO (maire ou adjoint) restant en permanence auprès du COS pour répercuter l’information au PCC de la Mairie

- le manque de cartes, et de paper-board pour noter et afficher les éléments d’informations

- la répartition et le manque de lisibilité dans certaines des missions confiées à la Réserve Communale de Sécurité Civile (par exemple, les coordonnées des réservistes ne sont pas notées sur la fiche de recensement, d’où une impossibilité de les joindre sur le terrain)

- ...

Autant de données qu’il faudra intégrer au Plan de Champ-sur-Drac, qui évolue régulièrement, tant au regard des risques et des moyens de la commune que des retours d’expérience des exercices. Rendez-vous l’année prochaine pour de nouveaux enseignements !

Cette nouvelle formation de IRMa a été fort appréciée des stagiaires (élus et personnel communal), qui ont pu participer à un exercice réel de terrain, mais également connaître au travers de la formation les outils pratiques pour informer, sensibiliser et garantir le caractère opérationnel du PCS.

Face au succès de cette première session, limitée à 15 inscrits pour permettre échanges concrets et partage du savoir-faire, une deuxième formation sera organisée les 12 et 13 Mai 2011 : une autre commune de terrain, un autre scénario avec toujours comme objectif premier : du pratique, de l’opérationnel, du concret !

En savoir plus :

> Brochure Plan Communal de Sauvegarde "S'organiser pour être prêt" Les exercices
http://www.irma-grenoble.com/PDF/05documentation/brochure/memento_PCS_Exercices_2008.pdf

> Brochure Plan Communal de Sauvegarde "S'organiser pour être prêt" La démarche
http://www.irma-grenoble.com/PDF/05documentation/brochure/Memento_pcs_2008.pdf


Télécharger :

> la prochaine formation IRMa du 12 et 13 Mai 2011
http://www.irma-grenoble.com/PDF/actualite/articles/plaquette_formation_mai_2011.pdf

> le dossier d'inscription de la formation
http://www.irma-grenoble.com/PDF/actualite/articles/dossier_inscription_formation_mai_2011.pdf



Commentaires »


Découvrez le Risques-Infos 43 :
risques infos

 

JT#4 - Implication citoyenne en cas de catastrophe : réalités et perspectives pour les collectivités :
journée technique #4
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#3 - Vigilance, alerte et sauvegarde : prévoir son plan spécifique inondation :
journée technique #3
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#2 - Entraide intercommunale et gestion de crise :
journée technique #2
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#1 - Entreprises et établissements recevant du public face aux risques et menaces : comment garantir et généraliser la mise à l'abri des usagers et du personnel ?
journée technique #1
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<

 

900 ans face aux avalanches, l'incroyable histoire de Celliers...
Celliers
Le saint Eynard, solide comme un roc ? hum...
Saint-Eynard
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-AlpesDREAL auvergne rhône alpes
© 2000 - 2022 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | CGU | Politique de confidentialité | Crédits | Contact |