Accueil >> Actualité >> Articles

Exercice Plan Communal d'Action (ou de Sauvegarde) à Jarrie

| le 01-07-2004 | par Eric Philip - Ingénieur, IRMa | 2075 vues | Recommander cet article | Ajouter aux favoris |
Exercice Plan Communal d'Action (ou de Sauvegarde) à Jarrie

Ce lundi 28 juin, à 16h, un fax annonçant la "chute des ruines de Séchilienne" arrive en mairie de Jarrie. Il s'agit bien-sûr d'une simulation, qui plus est, volontairement exagérée dans l'ampleur du sinistre pour s'entraîner aux cas les plus improbables mais les plus difficiles à gérer.

L'objectif était de tester la réactivité des acteurs communaux (élus et agents) et le niveau d'appropriation de leur outil PCA remis à jour durant l'année 2003.

Cet exercice a montré l'impérieuse nécessité de s'entraîner régulièrement : les rouages en temps de crise sont sensiblement différents des habitudes de travail quotidiennes.

Les observateurs (3 représentants de l'IRMa, une personne de la commune de Fontaine et un commandant de Sapeurs-Pompiers) ont notés quelques "ratés" liés essentiellement à un manque d'habitude de cette forme d'organisation. Cependant, l'ensemble des missions à accomplir a été réalisé en un temps très court avec un prise d'initiative individuelle et collective remarquable, du point de vue des observateurs.

Le commandant JAL, du SDIS de l'Isère, a souligné l'importance du "bon positionnement" des missions communales par rapport au schéma départemental des secours. A Jarrie, selon cet observateur, les actions menées par l'équipe de crise correspondaient parfaitement à leurs domaines de compétence et vennaient bien en renfort des actions des autres services, notamment des Sapeurs-Pompiers.

Le retour d'expérience effectué tout de suite après l'exercice a été riche d'enseignement. Il permettra de faire encore évoluer une organisation déjà opérationnelle. Madame le Maire et son premier Adjoint ont promis de renouveler ces entraînements le plus régulièrement possible afin que le dispositif soit le mieux rodé à ces cas peu probables mais déstabilisants.



Commentaires »


900 ans face aux avalanches, l'incroyable histoire de Celliers...
Celliers
Le saint Eynard, solide comme un roc ? hum...
Saint-Eynard
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes DREAL Rhône-Alpes
© 2000 - 2019 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |