Accueil >> Actualité >> Articles

Un rapport du député Christian KERT sur la sécurité des barrages et des digues devrait paraître en juin 2008

| le 09-04-2008 | par Céline Brun-Picard - Documentaliste, IRMa | 2620 vues | Recommander cet article |
Un rapport du député Christian KERT sur la sécurité des barrages et des digues devrait paraître en juin 2008

Fin juillet 2007, l'office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) a nommé le député Christian KERT pour proposer des moyens permettant d'améliorer la sécurité des barrages et des ouvrages hydrauliques. Les résultats définitifs de l'étude devront paraître en juin 2008, mais les premières conclusions avancées par le parlementaire manifestent une certaine inquiétude.

Mardi 25 mars 2008, le quotidien Le Parisien a publié une interview de Christian Kert, qui mène depuis plusieurs mois au nom de l'OPECST (office parlementaire des choix scientifiques et technologiques) une étude sur la sûreté des barrages et des digues en France, à la suite des dénonciations ayant eu lieu il y a tout juste un an par le magazine Capital sur le vieillissement des barrages d'EDF.

Selon Christian Kert, le risque de rupture des ouvrages hydrauliques n'est pas négligeable en France, mais le risque serait bien moins important sur les barrages gérés par EDF et contrôlés par la DRIRE chaque année, que :

  1. sur les digues de protection des inondations, dimensionnées pour des crues moyennes et dont on n'est finalement pas en mesure d'indiquer le comportement en cas de crue exceptionnelle ;
  2. et sur les ouvrages gérés par les sociétés privées, qui seraient "très mal contrôlés".

Interrogé sur l'état du barrage de Chambon en Isère (un des barrages les plus vieux du parc français), le parlementaire a manifesté une réelle inquiétude : s'il reconnaît que le barrage fait l'objet de toutes les attentions, il "n'est pas persuadé qu'ils aient tout résolu". Le rapport (confidentiel) révélé par le magazine "Capital" aurait ainsi eu pour intérêt de tirer la sonnette d'alarme sur le fait qu'il est nécessaire d'entretenir le parc vieillissant des barrages EDF en France.

Enfin, le parlementaire s'est dit inquiet sur la question de la résistance des barrages aux séismes. Pour lui il s'agit là d'une "grande inconnue" : "EDF m’assure que leurs ouvrages, arrimés au rocher, supporteraient une secousse, mais je n’en ai pas la preuve. Je n’ai aucune certitude là-dessus."

En savoir plus :

> "Inquiétudes autour de la solidité des barrages" : article paru sur le site du Parisien le 25/03/2008
http://www.leparisien.fr/home/info/faitsdivers/articles/INQUIETUDES-AUTOUR-DE-LA-SOLIDITE-DES-BARRAGES_297100268

> Interview de Christian Kert sur le site du groupe UMP de l'Assemblée Nationale
http://www.ump.assemblee-nationale.fr/article_texte.php3?id_article=7323

> Lire l'ensemble de nos articles d'actualité sur le risque de rupture de barrage
http://www.irma-grenoble.com/01actualite/01articles_resultat.php?motcle=&date01=&auteur01=0&theme01=30



Commentaires »


adhesion
inondation de l'Arbresle en 2008
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes DREAL Rhône-Alpes
© 2000 - 2017 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |