Accueil >> Actualité >> Articles

« Calme apparent, risque présent » une campagne de sensibilisation sur les risques en aval des barrages

| le 04-07-2011 | par François Giannoccaro - Directeur de l'IRMa | 3533 vues | Recommander cet article |
« Calme apparent, risque présent » une campagne de sensibilisation sur les risques en aval des barrages

Des risques et des dangers méconnus du grand public : la présence et le fonctionnement de certains barrages en exploitation normale peuvent générer des risques pour les personnes aux abords de ces installations, en particulier en période estivale. C’est dans ce contexte qu'EDF Unité de Production Alpes lance sa campagne 2011 de sensibilisation du public « Calme apparent, risque présent », afin de sensibiliser le plus grand nombre aux risques liés au fonctionnement des ouvrages hydroélectriques.

Une surveillance permanente

Conformément à la circulaire interministérielle du 13 juillet 1999, des essais de lâchers d'eau en grandeur réelle sont organisés sous l'autorité des préfets. Il s'agit pour les pouvoirs publics et EDF de mieux apprécier les réactions des cours d'eau lors de variations de débit afin d'évaluer les risques pour les tiers. Ces essais de lâchers d'eau permettent à EDF de définir des consignes d'exploitation qui sont soumises à l'approbation des préfets concernés. Ces consignes, véritables contrats entre l'État et EDF, définissent les règles d'exploitation des aménagements. Depuis quelques années, certaines conditions d'exploitation liées aux lâchers d'eau ont de ce fait été modifiées, comme par exemple la réalisation d'une vague d'alerte par lâchers d'eau progressifs.

Des risques et des dangers méconnus par le public

L'exploitation des aménagements hydroélectriques peut donc présenter un risque réel pour les personnes fréquentant leurs abords. Le rôle de l'hydroélectricité dans le système électrique français conduit à démarrer les centrales en fonction de la demande d'électricité, donc irrégulièrement, provoquant ainsi une montée du niveau d'eau. Il est donc dangereux de circuler au milieu d'un cours d'eau situé en aval d'une centrale ou d'un barrage.

Des campagnes de sensibilisation précises et répétées « Calme apparent, risque présent »

EDF Unité de Production Alpes vient de recruter 43 hydroguides, pour le territoire englobant les aménagements hydroélectriques des Alpes du Nord. Ces ambassadeurs iront à la rencontre du public fréquentant les cours d’eau afin de sensibiliser le plus grand nombre aux risques liés au fonctionnement des ouvrages hydroélectriques.

« Il ne faut pas s’aventurer au milieu du cours d’eau au risque de vous retrouver piégé par une soudaine montée du niveau de l’eau », tel est le message des hydroguides EDF. « A tout instant, même par beau temps, le fonctionnement des barrages et des centrales hydroélectriques peut occasionner des variations soudaines de la hauteur d’eau, accompagnée de l’augmentation de la vitesse du courant. Les personnes qui s’aventurent au milieu de la rivière pourraient se retrouver en situation de danger et être prises au piège suite à la submersion des îlots et des rochers ».

Du 20 juin à la mi-septembre, ces hydroguides, jeunes étudiants recrutés pour la saison, vont délivrer ce message de prévention et expliquer la présence du danger aux différentes personnes fréquentant les cours d’eau. Mais leur mission ne s’arrête pas là : ils sont également présents sur les lieux de villégiature (campings, centres de vacances, clubs et associations de sports d’eau) et réalisent des animations autour de ce thème. Au-delà de ces actions, ils ont le devoir d’alerter les responsables d’EDF lorsqu’ils rencontrent des personnes en situations à risques. Ils contribuent ainsi, par leurs observations, à l’amélioration permanente du dispositif de prévention.

L’affluence des touristes, pêcheurs, baigneurs, randonneurs et amateurs de sports d’eau, en été, motive davantage l’importance d’expliquer le fonctionnement des barrages et de rappeler régulièrement les règles de prudence, selon le communiqué d'EDF.

Pour votre sécurité et celle de vos proches, il convient de toujours rester sur les berges des rivières et de respecter les panneaux de signalisation indiquant les dangers. De même, sur le plan d’eau d’un barrage, il faut également respecter les limites de la zone interdite à la navigation et à la baignade.

Plus d’informations dans les liens ci-dessous.

En savoir plus :

> Consulter la page d'EDF
http://energie.edf.com/hydraulique/hydraulique/securite-47696.html

> Prendre conscience de la réalité des risques liés aux barrages en exploitation normale : vidéos
http://www.risques.tv/video.php?id_DTvideo=176

> Le dossier thématique de l'IRMa : "Les grands barrages en Rhône-Alpes"
http://www.irma-grenoble.com/05documentation/04dossiers_numero.php?id_DT=9

> Notre publication Risques Infos n°20 - juin 2008 - " La maitrise des risques associés aux barrages en Rhône-Alpes"
http://www.irma-grenoble.com/05documentation/01publications_risquesinfos_sommaire.php?id_risquesinfos=20



Commentaires »


adhesion
inondation de l'Arbresle en 2008
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes DREAL Rhône-Alpes
© 2000 - 2017 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |