Accueil >> Actualité >> Articles

Tests des PPMS de quatre établissements scolaires des communes de Jarrie, Champ sur drac, Varces et Champagnier

| le 22-10-2012 | par Laurence Cassagne - Ingénieur, IRMa | 3518 vues | Recommander cet article | Ajouter aux favoris |
Tests des PPMS de quatre établissements scolaires des communes de Jarrie, Champ sur drac, Varces et Champagnier

Le déclenchement de l’exercice PPI de la plate-forme chimique de Jarrie, le mardi 16 octobre 2012, a permis aux établissements scolaires des quatre communes concernées (Jarrie, Champ sur drac, Varces et Champagnier) de tester leur PPMS « mise à l’abri ».

Le Plan Particulier d’Intervention (PPI) de la plate-forme chimique de Jarrie a été approuvé le 24 novembre 2005. Il concerne deux entreprises : Akema et Cezus.

Etabli par les services de la préfecture pour le cas où un accident entraînerait des conséquences graves en dehors du site industriel, le PPI prévoit les conditions d’intervention pour assurer l’alerte, le secours et la sauvegarde des populations concernées.

 

Les exercices PPI sont réglementairement obligatoires (directive Seveso II du 9 décembre 1996, loi du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile, décret d’application du 13 septembre 2005 relatif aux plans particuliers d’intervention concernant certains ouvrages ou installations fixes). Ils permettent d’entraîner les services de l’état, les services d’urgence et les collectivités. Ils sont également l’occasion de sensibiliser la population.

 

Le dernier exercice PPI de la plate-forme chimique de Jarrie datait du 24 octobre 2006 et il concernait l’entreprise Arkema.

 

Le mardi 16 octobre 2012, l’exercice simulait un accident dans l’entreprise Cezus, plus précisément une émission d’acide chlorhydrique qui impose le déclenchement du PPI avec un périmètre de 982 mètres. Le territoire communal de 4 communes (Jarrie, Champ sur drac, Varces et Champagnier) est concerné.

 

Dans ce périmètre, tous les établissements scolaires ne sont pas concernés. Pourtant, l’Education Nationale leur a demandé à tous de déclencher leur PPMS (Plan Particulier de Mise en Sûreté) au moment de l’alerte. C’était une excellente occasion de tester leur organisation.

N’étant pas tous impactés par un tel événement, les autorités ont décidé que seuls les établissements les plus proches joueraient TOUT l’exercice.

 

Au collège Clos Jouvin à Jarrie, le téléphone rouge a sonné à 9h36 avant les sirènes PPI qui ont suivi à 9h40.

Le PPMS a été immédiatement déclenché par l’intermédiaire d’un dispositif d’alerte spécifique et efficace. Ce dispositif permet également de couper la ventilation.

L’équipe présente à l’administration s’est attachée dans un premier temps à vérifier que les consignes réflexes sont appliquées (rentrer dans les zones de mise à l’abri définies, fermer les portes et les fenêtres), puis le principal a rappelé les consignes générales par l’intermédiaire des haut-parleurs.

Il a ensuite joint les zones de mise à l’abri les unes après les autres pour vérifier le bon fonctionnement des interphones et expliquer la marche à suivre.

 

Au bout de 30 minutes, le chef d’établissement avait déterminé le nombre de personnes (adultes et enfants) présentes au collège : 528 élèves et 35 adultes.

Il était capable de dire nominativement les présents ayant le nom des absents et la liste des classes.

La mairie et la DASEN ont été informées du déclenchement du PPMS et du nombre de personnes présentes.

Les enseignants avaient comme directive de faire cours pendant toute la durée de la mise à l’abri.

A 11h18, un appel téléphonique du poste de commandement de la mairie de Jarrie signalait que le PPMS pouvait être levé. Le signal de fin d’alerte a donc été déclenché.

 

Une grande récréation a ensuite permis aux élèves de se défouler.

L’exercice a duré 1h41 et il n’y a pas eu d’incident à déplorer. Il faut savoir que le collège de Jarrie dispose d’un PPMS testé annuellement depuis de très très nombreuses années.

 

 

En savoir plus :

> Mémento PPMS ou comment élaborer un PPMS
http://www.irma-grenoble.com/PDF/05documentation/plaquette/PPMS_memento_bdf.pdf

> Sélection de la bibliothèque : "La communauté scolaire face aux risques majeurs"
http://www.irma-grenoble.com/05documentation/00bibliotheque_selection_theme.php?idSelection=25



Commentaires »


900 ans face aux avalanches, l'incroyable histoire de Celliers...
Celliers
Le saint Eynard, solide comme un roc ? hum...
Saint-Eynard
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes DREAL Rhône-Alpes
© 2000 - 2019 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |