Accueil >> Actualité >> Articles

Les prémices d'une Réserve Communale de Sécurité Civile à la Terrasse (38)

Le 05-07-2010 | Par Marion Rousselon - Ingénieur en prevention des risques, IRMa | 4122 vues | Ajouter aux favoris |
Les prémices d'une Réserve Communale de Sécurité Civile à la Terrasse (38)

La solidarité est bel et bien présente en France en cas d’évènement, comme l’ont montré les dernières inondations dans le Var ou bien même la tempête Xynthia. Afin d'organiser et de développer cette mobilisation et d'éviter que les actions locales ne revêtent dans l'urgence un caractère d'improvisation, il convient néanmoins de la formaliser au préalable. Dans cette optique, La Terrasse (Isère, 2 000 habitants), a organisé ce lundi 5 Juillet une réunion spécifique avec l’ensemble des 70 bénévoles et relais de quartier identifiés sur la commune. Pari réussi, puisqu’une trentaine d’habitants ont répondu présents pour échanger sur leur rôle possible en cas d’évènement majeur.

La mise à jour du Plan Communal de Sauvegarde de la commune de la Terrasse, l’occasion de favoriser la participation citoyenne et développer la culture du risque.

La commune de La Terrasse travaille depuis plusieurs années sur la problématiques des risques majeurs :

- diffusion du DICRIM en 2006,

- réalisation du PCS et exercice en 2007,…

Néanmoins, le changement d’équipe municipale, l’évolution des risques et la mise à jour de toutes les données opérationnelles (annuaires, moyens,…) ont conduit la commune à engager, en collaboration avec l’IRMa, un projet de six mois visant à assurer le maintien opérationnel du plan.

Dans ce cadre, un effort redoublé a été engagé pour bâtir un réseau de partenaires en cas d’évènement :

- rencontre des responsables d’établissements recevant du public (écoles, maison de retraite, commerces, Institut spécialisé la Chantourne),

- formation des élus et du personnel communal sur des études de cas

- et bien sûr, sollicitation au travers d’informations spécifiques, pour renforcer par une participation habitante le dispositif de crise en place.

La réunion d’information et d’échange avec les bénévoles a permis de préciser le rôle que ces derniers pourraient avoir en cas d’évènement sur la commune.

Les dernières inondations du Var ont montré l’élan de solidarité qui se manifeste dès les premières heures :

- prêt de matériel,

- hébergement chez les particuliers,

- aide au nettoyage…

- jusqu’à l’organisation de barbecues afin de redonner le moral,…

sont autant d’initiatives locales qui ont pu être menées par les habitants de Draguignan, les Arcs, ou Mougins.

Dans le cas de La Terrasse, les discussions qui ont suivi la présentation ont permis de mettre en lumière les différentes actions que ce réseau d’habitants pourrait mener, à savoir :

- Alerter la commune en tant que témoin d’un départ de feux, d’un risque de débordement de cours d’eau ou de mouvements de terrain constatés

En période de crise,

- Diffuser les informations de la mairie aux riverains de son secteur, et notamment les personnes vulnérables identifiées dans le cadre du PCS

- Aider la mairie en apportant un soutien dispositif communal (hébergement, accueil, logistique)

- En tant que relais de quartier, sur demande de la mairie, prendre contact avec les bénévoles pour assurer différentes missions de sauvegarde (porte à porte, distribution de flyers, mise à disposition de bouteilles d’eau,…)

Après crise,

- Participer au nettoyage et à la remise en état

- Aider les sinistrés dans les démarches administratives (reconnaissance de catastrophe naturelle,…)

Pour l’heure, la commune n’a pas souhaité créer une réserve communale de sécurité civile. Elle souhaite en effet faire vivre ce réseau de 70 bénévoles quelques années avant de leur proposer un cadre plus structuré.

A l’issue de cette soirée, la commune a remis à chacun un petit dépliant rappelant les numéros importants (astreinte élu, mairie, Météo-France et services de secours), les missions ainsi qu’une carte permettant de localiser le relais de quartier et les bénévoles de son secteur.

L’exercice qui se déroulera à l’automne, et où les bénévoles seront associés en tant que joueurs ou observateurs, sera l’occasion de mettre en pratique et éprouver ce concours habitant en soutien à la structure communale.

 

 


Télécharger :

> présentation réalisée auprès des bénéoles
http://www.irma-grenoble.com/PDF/actualite/articles/reunion_benevoles.ppt



Commentaires »


Découvrez le Risques-Infos 43 :
risques infos

 

JT#4 - Implication citoyenne en cas de catastrophe : réalités et perspectives pour les collectivités :
journée technique #4
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#3 - Vigilance, alerte et sauvegarde : prévoir son plan spécifique inondation :
journée technique #3
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#2 - Entraide intercommunale et gestion de crise :
journée technique #2
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#1 - Entreprises et établissements recevant du public face aux risques et menaces : comment garantir et généraliser la mise à l'abri des usagers et du personnel ?
journée technique #1
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<

 

900 ans face aux avalanches, l'incroyable histoire de Celliers...
Celliers
Le saint Eynard, solide comme un roc ? hum...
Saint-Eynard
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-AlpesDREAL auvergne rhône alpes
© 2000 - 2022 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | CGU | Politique de confidentialité | Crédits | Contact |