Accueil >> Actualité >> Articles

Politiques publiques

Education aux risques | Information préventive

Le Résilience Tour récompensé pour ses 25 actions sur 12 étapes en France pour sensibiliser aux risques majeurs

Publié le 6 avril 2023

Par Céline Lestievent

| 3013 vues | Ajouter aux favoris
| Partager
Le Résilience Tour récompensé pour ses 25 actions sur 12 étapes en France pour sensibiliser aux risques majeurs
Cérémonie de remise des Prix pour la première édition de la Journée "Tous résilients face aux risques" à Paris

En créant le Résilience Tour®, l’Institut des Risques Majeurs (IRMa) a souhaité mettre en œuvre une action d’envergure nationale, pour apporter sa contribution à la Journée nationale de la résilience lancée par l'Etat tous les 13 octobre. Du 10 au 15 octobre 2022, le Résilience Tour est parti en itinérance sur 12 étapes en France métropolitaine en proposant des actions de sensibilisation, d’information et de formation sur les risques majeurs. Le 31 mars 2023, le Résilience Tour a été l'un des quatre lauréat du prix « Projets d’envergure nationale », remis par Bérangère Couillard, Secrétaire d'Etat à l'Ecologie, lors de la cérémonie de remise des prix de la Journée nationale "Tous résilients face aux risques", à l'Hôtel Beauvau à Paris.

Tout commence en 2021, quand la Mission sur la transparence, l’information et la participation de tous à la gestion des risques majeurs a vu le jour pour améliorer la « culture du risque » afin de limiter les expositions des populations aux risques, mieux les informer et les associer aux actions de prévention.

C’est en juin 2021, que les contributeurs à cette Mission publient leur rapport [1] et concluent à la nécessité d’élargir l’information préventive vers des démarches de participation du public pour aller vers plus d’implication des populations et moderniser les dispositifs d’information et d’acculturation du public aux risques industriels et naturels.

C’est à ce besoin que répond le Résilience Tour conçu et mis œuvre par l’IRMa et ses partenaires : préparer les populations et les responsables locaux à faire face aux risques grâce à des actions participatives ou de mise en situation.

Faire de chacun un « acteur de sa propre sécurité »

Sur la nouvelle version du site Web Géorisques, Mieux connaître les risques sur le territoire, des statistiques renseignent sur l’exposition des Français aux risques. On relève, par exemple, que 64 % des Français de métropole résidant dans des communes exposées aux risques d’inondation n’en ont pas conscience, que 6 600 communes en moyenne font l’objet chaque année d’une reconnaissance d’état de catastrophe naturelle. Pour le risque industriel, on apprend grâce à l’inventaire de l’accidentologie technologique du BARPI que 1 571 événements technologiques sont survenus en France, en 2021, et que l’impact sur l’air et l’eau concernent 2/3 des accidents des installations classées, entre autres.

Ces chiffres montrent que les risques d’accident industriel ou de catastrophe naturelle, ne sont pas négligeables. Ils montrent aussi, qu’il y a lieu de développer la culture du risque afin réduire la vulnérabilité des personnes et que l’enjeu de faire connaitre au plus grand nombre les consignes de sécurité à adopter pour savoir réagir en cas d’événements touchant à la sécurité des personnes est une nécessité.

Inscrit dans les Codes de l’environnement et de la sécurité intérieure en France, le droit à l’information sur les risques majeurs des populations comprend au moins deux aspects : le droit de connaître les risques présents sur le territoire et le droit d’être associé à la prévention de ces derniers. Les objectifs des actions de sensibilisation mises en œuvre par les autorités publiques doivent préparer les populations et les responsables locaux à faire face aux risques, à renforcer leur pouvoir d’agir face aux situations de crise et à développer leurs capacités d’anticipation et d’adaptation pour leur permettre d’être acteurs de leur relèvement.

Les actions de sensibilisation mises en œuvre par les autorités publiques doivent préparer les populations et les responsables locaux à faire face aux risques, à renforcer leur pouvoir d’agir face aux situations de crise et à développer leurs capacités d’anticipation et d’adaptation pour leur permettre d’être acteurs de leur relèvement.

Partant de ces principes, les actions déployées par le Résilience Tour® sur les territoires devaient contribuer à faire du citoyen, dans son cadre de vie, un acteur « résilient » face aux risques : qui connaît les risques autour de chez lui, sait réagir en cas d’évènement, et pourquoi pas lui donner envie de devenir un citoyen impliqué dans l’entraide et la solidarité locale.

Les publics cibles visés par ces actions étaient les élus locaux et les agents des collectivités, les acteurs économiques, le grand public et les scolaires.

Un tour de la résilience qui implique les territoires et les acteurs du risque

C’est le 6 octobre 2022, à Valence, que 650 participants, dont une centaine en présentiel, ont assisté au lancement officiel du Résilience Tour depuis l’Hôtel du Conseil départemental de la Drôme.

Ce projet qui s'inspire du Tour de France dans sa forme itinérante et par étapes successives pour former une boucle, s’est déplacé du 10 au 15 octobre 2022 en France métropolitaine.


Ces différentes étapes ont impliqué des partenaires institutionnels nationaux (logos ci-dessus): l’ Association nationale des comités et commissions locales d'information (ANCCLI), SMACL Assurances, Prevention MAIF, le Centre pyrénéen des risques majeurs (C-PRIM) et l’ Association française pour la prévention des catastrophes naturelles et technologiques (AFPCNT), ainsi que 65 partenaires locaux ancrés dans les territoires (logos ci-dessous).

Des actions qui s’adaptent à chaque publics cibles

 Une typologie d’actions en fonction des publics cibles a été pensée de manière à favoriser une participation active :

  • Des simulations de crise et des parcours de sensibilisation/d’information territorialisés

A Frontignan dans l'Hérault, grâce à l'appui de l'AMF 34 (Association des Maires et des Présidents d'Intercommunalité de l'Hérault), 150 élus et représentants des collectivités territoriales de l’Hérault se sont répartis en quatre cellules de crise pour jouer un exercice de simulation de crise d’une inondation. Les élus ont dû anticiper les situations à risques afin d’assurer la sécurité des personnes, des biens et de l’environnement. Les défis ont été nombreux et le travail en interservices indispensable (avec les services de prévisions des crues, les pompiers, le gestionnaire d’ouvrages, les gendarmes, la Préfecture…) sans oublier l’indispensable nécessité de communiquer durant la crise.

L'après-midi a été l'occasion de donner la parole aux différents maillons de la chaîne de la prévention des risques en allant des services de la Direction académique des services de l'Éducation nationale (DASEN), qui a rappelé l’importance des exercices PPMS dans les écoles, et de la DDTM qui ont présenté leurs rôles respectifs, de la gestion des risques avec le cabinet du préfet et le SDIS 34, mais aussi avec SMACL Assurances qui a rappelé les responsabilités du maire.

Cette action a également touchée une vingtaine de personnes dans les Pyrénées-Orientales, à Pollestres, 25 élus locaux dans le Var, à Draguignan, une trentaine de personnes dans l’agglomération toulousaine, 60 participants, en Vendée, à l'Aiguillon-la-presqu'île, et une session « mediatraining » a permis de sensibiliser une dizaine de personnes en partenariat avec la Commission locale d’information (CLI) de Dampierre et l’ANCCLI.

  •  Animation et théâtre-forum « Accords Mineurs pour Risques Majeurs » 

A Grenoble, 6 classes de CM1-CM2, soit environ 180 élèves, ont été sensibilisés de façon ludique et interactive via trois saynètes de la compagnie de théâtre Imp’Acte et Risk’Art pour aborder les risques d’inondation, de séisme et d’accident industriel avec des animations originales : « Ouille ça mouille ! », « Apocaseïsme Now » et « Aïe ça pique ». Par ailleurs, 40 salariés de la Presqu’île de Grenoble ont été sensibilisés sur d’autres saynètes qui ont mis les participants en situation face à une inondation par rupture de digue, un accident de transport de matières dangereuses aux abords de la gare de Grenoble, et une secousse sismique sur le lieu de travail. A Toulon, dans le magnifique cadre du foyer Campra de l'Opéra mis à disposition par notre partenaire Toulon Provence Méditerranée, une cinquantaine de participants représentant les acteurs économiques, les collectivités et les ERP du territoire ont pu également assister à une représentation.

  • Des visites et des ballades urbaines guidées

Ces deux actions « grand public » ont été dédiées au territoire isèrois. A la fois urbain et montagnard, Grenoble et ses environs, ont été le terrain pour deux types de visites guidées à travers 5 ballades qui ont touché 109 participants de la région grenobloise :
- l’une au torrent du Manival, où des intervenants complémentaires dans leurs propos, provenant de l’ONF/RTM Isère, INRAE et un historien de l'environnement, Denis Cœur, ont sensibilisés des habitants riverains de cours d’eau dans la vallée du Grésivaudan au risque de crue torrentielle ;
- deux balades à Gières pour informer sur les travaux de réduction du risque inondation de l’Isère,
- et deux balades urbaines guidaient les participants dans les rues de Grenoble à la découverte des rapports de la ville avec ses cours d’eau : le Drac, l’Isère et leurs affluents.

  • Des déjeuners et cafés débats

Dans le Var à Toulon, grâce à la métropole Toulon Provence Méditerranée, l’élégance du foyer Campra de l’Opéra, a accueilli une cinquantaine de participants à travers la simplicité des plateaux-repas pour un déjeuner-débat convivial qui a réuni une cinquantaine de participants : acteurs économiques, collectivités et établissements recevant du public (ERP) sur le thème de la résilience des entreprises et des ERP face aux risques majeurs. En effet, entreprises, commerces, musées, bibliothèques et bien d’autres établissements recevant du public (ERP) sont situés en zone à risques naturels ou technologiques. Les participants ont tenté de répondre aux questions suivantes : Comment les responsables de ces établissements sont-ils informés des risques auxquels ils sont exposés ? Quelles sont les obligations en matière de protection des usagers et des biens ? Quelles dispositions peuvent être mises en place pour protéger des personnes en cas d’événement à risque ? Par quelles démarches territoriales peut-on accompagner les établissements vulnérables ?

Parmi les intervenants : la Chambre de commerce et d’industrie du Var a présenté son parcours de prévention "inondation", l'association Resiliances a fait découvrir son outil RESISCORE, un audit à dire d’experts, pour accompagner les entreprises situées en zone à risques via des conseils stratégiques et l'IRMa a présenté un outil de résilience organisationnelle pour les entreprises et les ERP, le Plan d'organisation de mise en sûreté d'un établissement (POMSE).

Deux territoires plus spécifiquement sensibilisés : Les Pyrénées d’Est en Ouest et l’Isère dans la région grenobloise

Partenaire national du Résilience Tour, le C-PRIM a fait une Boucle dans la boucle au service des Pyrénéens avec des ateliers de sensibilisation aux risques naturels : animations multirisques, temps de conférence, maquettes pédagogiques, ateliers interactifs, jeux, expositions photographiques, etc. sur les problématiques relatives aux feux de forêt, aux avalanches, aux inondations et aux séismes. Le Resilience Tour a ainsi fait étape dans les Pyrénées-Orientales, à Pollestres et Perpignan, en Ariège, à Saint-Girons, en Haute-Garonne, à Marignac et dans la Métropole de Toulouse, en Hautes-Pyrénées, à Bagnères-de-Bigorre, et enfin dans les Pyrénées-Atlantiques, à Pau. Au total, environ 600 personnes ont été sensibilisées.

En Isère sous l’impulsion du Secrétariat permanent pour la prévention des pollutions et des risques dans la région grenobloise (SPPPY), l’IRMa a souhaité offrir au grand public une offre élargie d’animation, ce département étant son lieu de résidence et d’actions privilégiées en prise avec les territoires. Avec ses partenaires locaux, ville de Grenoble, Grenoble Alpes Métropole, la compagnie Imp’Acte, Risk’Art, le SYMBHI, l’ONF-RTM, l’INRAE, Achtys Diffusion et le SDIS38, ce sont pas moins de 11 opérations à destination de divers publics cibles qui ont eu lieu : 180 scolaires et 40 salariés de la Presqu’île de Grenoble qui ont profité du théâtre-forum, 5 visites guidées mêlant mémoire des catastrophes et action de prévention ont informé et sensibilisé 109 citoyens de la région grenobloise. Des ateliers d’information et des exercices de simulation ont sensibilisé 70 décideurs locaux et 30 jeunes sapeurs-pompiers volontaires de la section du centre de secours de Vaulnaveys-le-Haut du SDIS de l’Isère.

Plus de 1 800 actions de sensibilisation ont eu lieu dans toute la France, pour sensibiliser et faire connaître les bons réflexes à adopter face aux risques naturels et technologiques.

Une action labellisée par l’Etat

Ce projet innovant a été labellisé par l’Etat dans le cadre du plan d’actions lancé en 2022 « Tous résilients face aux risques ». Le jeudi 13 octobre 2022 a eu lieu la première édition de la Journée annuelle de la résilience face aux risques. Plus de 1 800 actions de sensibilisation ont eu lieu dans toute la France, pour sensibiliser et faire connaître les bons réflexes à adopter face aux risques naturels et technologiques.

Les médias locaux piqués d’intérêt par le projet

Au cours de ces étapes, le Résilience tour a su capter l’attention des médias locaux comme La Dépêche, le Dauphiné Libéré, Techni.Cités, France 3, PlaceGrenet, La République des Pyrénées, etc. et a profité d’une couverture médiatique sur ces actions de sensibilisation aux risques majeurs. Une revue de presse répertorie les articles et permet d’avoir un panorama presse des actions.

Bilan du Résilience Tour

Après cette boucle de la Résilience 2022, l’IRMa a souhaité faire un retour d’expérience de cette première édition. Un bilan synthétique est disponible sur le site dédié.

Encouragés par les retours positifs sur les actions menées des différents territoires touchés, par la reconnaissance faite par le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, et par la Direction générale de la Sécurité civile et de la Gestion des crises qui ont attribué le 31 mars 2023, au Résilience Tour le prix « Projets d’envergure nationale », l’IRMa fait le vœu de reconduire en 2023 le Résilience Tour afin de toucher de nouveaux territoires et collaborer ensemble à la « culture du risque » !

Nous tenons a remercier chaleureusement tous nos partenaires nationaux et locaux sans qui rien n'aurait pu aboutir.

 

Voir le clip épilogue du Résilience Tour :

 

[1] Courant F., Biscay, J.F, Boutillet D., Rizza C., Weiss K., Simoné M., Deshays J. (2021). Rapport de la Mission sur la transparence, l’information et la participation de tous à la gestion des risques majeurs, technologiques ou naturels. Ministère de la Transition écologique. https://www.ecologie.gouv.fr/sites/default/files/RAPPORT%20FINAL%20CULTURE%20DU%20RISQUE%20JUIN%202021-1.pdf

 



Commentaires »


Découvrez le Risques-Infos 46 :
risques infos

 

JT#5 - Retour sur le séisme du Teil :
journée technique #5
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#4 - Implication citoyenne en cas de catastrophe : réalités et perspectives pour les collectivités :
journée technique #4
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#3 - Vigilance, alerte et sauvegarde : prévoir son plan spécifique inondation :
journée technique #3
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#2 - Entraide intercommunale et gestion de crise :
journée technique #2
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#1 - Entreprises et établissements recevant du public face aux risques et menaces : comment garantir et généraliser la mise à l'abri des usagers et du personnel ?
journée technique #1
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<

 

 

Vidéos


 
Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère DREAL auvergne rhône alpes
© 2000 - 2024 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | CGU | Politique de confidentialité | Crédits | Contact |