Accueil >> Actualité >> Articles

Initiatives locales & bonnes pratiques | Crue / Inondation

Consignes de sécurité | Education aux risques | Information préventive

Mission INONDATION le jeu vidéo qui sensibilise aux comportements à adopter en cas d’inondation

Publié le 8 fevrier 2023

Par Elodie Gutierrez

| 3102 vues | Ajouter aux favoris |
Mission INONDATION le jeu vidéo qui sensibilise aux comportements à adopter en cas d’inondation
Page d’accueil de Mission INONDATION © Almédia

¼ des Français sont concernés par le risque d’inondation. ¾ des Français possèdent un smartphone. Pourquoi ne pas proposer une solution pour inclure la prévention des inondations dans le quotidien numérique de la population ? Mission INONDATION est un outil innovant qui répond à cet objectif. Il s’agit d’une application pour apprendre les bons réflexes, éviter les suraccidents et anticiper les situations inhabituelles en temps d’inondation.

Viser la culture du risque inondation et l’adoption des bons réflexes

Notre ambition est de créer chez le joueur, (pré)-adolescent comme adulte, de bons réflexes à adopter en cas d’inondation par la pratique de gestes simples à retenir, d’éviter les suraccidents pendant des situations généralement anxiogènes, et de transmettre des valeurs d’entraide et de solidarité intergénérationnelle. Le joueur anticipe, se prépare et réagit avant, pendant et après une inondation. Il se responsabilise, il est pro-actif et progressivement autonome face à des situations nouvelles.

Guide enseignant - animateur © SMBVAR

Comme d’autres collectivités de l’institution publique, nous nous adaptons à l'ère du numérique, aux nouvelles tendances et à la sensibilité du jeune public vis-à-vis des smartphones. C’est pourquoi le Syndicat mixte des basses vallées angevines et de la Romme (SMBVAR) propose le jeu Mission INONDATION sous la forme d’une application téléchargeable sur smartphone ou sur tablette, autant sur Android qu’IOS (Google Play, Play Store). La maintenance du jeu est prévue jusqu’à avril 2025 a minima.

Le joueur anticipe, se prépare et réagit avant, pendant et après une inondation. Il se responsabilise, il est pro-actif et progressivement autonome face à des situations nouvelles

Proposer une application smartphone permet de s’immiscer dans le quotidien des jeunes joueurs et des générations actives pour leur donner envie d’apprendre en s’amusant. En moyenne les joueurs terminent le jeu en 45 minutes. Ce format court facilite notamment son utilisation dans les classes. L’application est d’ailleurs complétée par un « kit pédagogique » composé d’un guide enseignant-animateur et de fiches élève-utilisateur (questionnaire et synthèse), afin de rendre autonomes ceux qui souhaitent utiliser l’outil dans le cadre d’animations avec les scolaires ou d’évènements grand public.

La genèse du projet de serious game

Ce projet s’inspire du jeu vidéo de l’UNESCO « Sai Fah : the Flood Fighter », téléchargé plus de 100 000 fois depuis 2014 et réalisé en collaboration avec le ministère thaïlandais de l’Education. Après avoir pris contact avec ses créateurs, le SMBVAR a décidé d’en écrire une version française qui puisse être réutilisable sur l’ensemble du territoire national. L’application a été développée par l’agence strasbourgeoise Almédia.

Le projet s’inscrit dans la mise en œuvre du Programme d’actions de prévention des inondations des basses vallées angevines (PAPI des BVA). Le coût du projet s’élève à 52 000€ TTC (développement du jeu, AMO, création d’un teaser), financé à 20% par le SMBVAR et à 80% par le Fonds Barnier et le Fonds européen de développement régional (FEDER).

  • Ecriture du storyboard et de sa version gamifiée ;
  • Mise en production de plusieurs prototypes de septembre 2021 à mars 2022 ;
  • Déroulement de phases test auprès d’un public adulte et d’un public scolaire ;
  • Mise en ligne sur les stores en avril 2022 et diffusion à l’échelle nationale.

Le projet a été suivi par un groupe projet impliqué lors des phases de conception et de tests. Le groupe projet est constitué de douze membres issus de collectivités, du monde associatif ou des services de l’Etat, représentant quatre pôles d’expertise : la vision opérationnelle, la connaissance du terrain, l’habitude de travailler avec le public cible et les compétences liées au numérique. En parallèle, le SMBVAR s’est entouré d’un assistant à maîtrise d’ouvrage, le cabinet Chaviro Software pour notamment construire le cahier des charges, analyser les réponses à l’appel d’offres et assurer un suivi du projet à chaque jalon de ce dernier.

Un jeu structuré avec des objectifs d’apprentissage

Mission INONDATION est un serious game, c’est-à-dire un jeu sérieux qui combine une intention sérieuse, de type pédagogique, avec des ressorts ludiques. Il est destiné au public scolaire de plus de 10 ans (primaires/collèges) et au public adulte qui vit en zone inondable ou hors zone inondable.

Il s’agit d’une aventure avec une trame narrative à accomplir en solo dans un monde en 2D. Le gameplay est intuitif et la prise en main rapide. C’est un jeu tactile de point-and-click avec quelques jeux d’adresse, de mémorisation et de labyrinthe. Pour respecter la vie privée du joueur aucune information personnelle n’est demandée, mais la sauvegarde est automatique pour permettre de reprendre au niveau commencé.

Mission INONDATION est un serious game destiné au public scolaire de plus de 10 ans et au public adulte qui vit en zone inondable ou hors zone inondable.

Le jeu se base sur plusieurs types d’apprentissage dont celui par l’erreur. Il y a un minimum de difficulté afin de donner envie au joueur de réfléchir à la situation. Il n’est pas censé rester bloqué puisque l’objectif principal est qu’il termine le jeu pour passer en revue l’ensemble des messages transmis.

Le SMBVAR a identifié 12 grands objectifs d’apprentissage complétés par ceux des membres du groupe projet, comme par exemple « prendre conscience des risques lors de l’achat d’une maison » et « mettre en œuvre des mesures adaptatives ». Ces objectifs sont des messages véhiculés à la fois dans le Dossier départemental des risques majeurs de Maine-et-Loire (DDRM 2020) et dans les Documents d’information communal sur les risques majeurs (DICRIM). Ces messages sont suffisamment génériques pour être adaptés à d’autres territoires et partagent des valeurs communes telles que l’entraide et l’adaptation.

Le jeu comprend trois séquences (avant, pendant, après). Chaque séquence est composée de plusieurs niveaux correspondant à une mission à accomplir. Il en a 17 au total. Ces niveaux sont regroupés en cinq groupes :

  • installation,
  • anticipation et protection,
  • évacuation,
  • mise à l’abri,
  • retour chez soi.

Extrait de la mission 1-2 qui consiste en un memory® sur les risques majeurs @ Almedia

Les tâches sont variées pour intéresser le joueur tout au long du jeu : arrimer une cuve, choisir les bons objets pour faire son sac d’évacuation, mettre en hauteur des meubles ou encore traverser la ville inondée sans se mettre en danger. Autant d’actions pour captiver les joueurs curieux. En plus du risque d’inondation, une mission du jeu fait référence au portail Géorisques afin de sensibiliser le joueur aux autres risques majeurs existants (ex. feu de forêt, séisme, …).

 
Alex a de l’eau jusqu’aux bottes, son sac d’évacuation sur le dos, prête à quitter son domicile © Almedia
Extrait de la mission 2-8 « Naviguer dans les rues inondées en esquivant les pièges » © Almedia
 

 L’intrigue est la suivante :

« Nous sommes en juillet 2025, Alex - 14 ans - emménage dans sa nouvelle maison avec ses parents. L’agent immobilier les accueille pour une dernière signature, tout est en ordre. La maison se trouve en zone inondable mais elle est adaptée à cette situation (surélévation du circuit électrique, clapet anti-retour…). Quelques mois plus tard, malgré une organisation préventive, ils font face à une inondation importante qui les oblige à se réfugier dans un centre d’accueil. Une fois la décrue passée, il est temps de tout remettre en état. »

 

Un kit pédagogique testé dans 8 classes du CM1 à la 5ème,  à l’automne 2022

Affiches faites en classe par des élèves de 5ème au collège Jean Lurçat de la ville d’Angers (Maine-et-Loire)
Animation d’une séance pédagogique dans une classe de CM2, à l’école primaire du Lion d’Angers (Maine-et-Loire)

Un kit pédagogique a été testé par 200 élèves, du CM1 à la 5ème, avec cinq enseignants volontaires et en partenariat avec le référent des programmes scientifiques de la Direction des services départementaux de l’éducation nationale du Maine-et-Loire. La démarche était la suivante : faire jouer les élèves à Mission INONDATION puis leur faire remplir le questionnaire élève-utilisateur. L’objectif étant d’analyser en direct leur réaction pour cibler les points bloquants, les questions mal formulées ou les visuels contre-intuitifs. Au fur et à mesure des essais, le questionnaire a été affiné pour faciliter sa compréhension par les élèves. Il devait être intuitif et clair pour pouvoir être rempli sans trop de difficultés, tout en invitant l’élève à mettre par écrit les messages qu’il aurait appris à travers le jeu (enjeux d’apprentissage).

Les séquences se sont déroulées ainsi :

  1. séance d’1h30, 23 élèves de CM2 jouent au jeu sur tablette (entre 45min et 1h10) puis complètent le questionnaire élève-utilisateur. Le questionnaire de 5 pages est trop long, il est réduit à 4 pages et 11 questions.
  2. séances d’1h, même démarche en demi-groupe (12 élèves de CM1/CM2). La plupart ne termine pas le jeu dans le temps imparti. Il est préférable d’avoir 1h30 devant soi.
  3. séance d’1h30, avec 20 élèves de CM1 qui ont joué au jeu chez eux, l’école ne disposant pas de tablettes numériques. Pendant 30 min, une animation est faite par le SMBVAR autour de la notion des inondations, suivi d’un récapitulatif du contenu du jeu en utilisant le teaser monté par Almédia (Cf. vidéo en bas d'article). Puis le questionnaire est distribué. 15 min de remplissage. 45 min de correction collective. On conclut que sans matériel, un enseignant a le temps suffisant en 1h30 de faire une restitution des enseignements appris par le jeu.
  4. séance d’1h30 avec 20 élèves de 5ème qui n’ont pas comme objectif de remplir le questionnaire, mais de réaliser une affiche « pour informer la population angevine du risque inondation ». Après avoir joué à Mission INONDATION sur tablettes, chaque élève réalise sa propre affiche à partir de consignes vues au préalable (mise en forme, couleurs, mots clés, utilisation des visuels, etc.). La plupart des élèves ont séquencé leur affiche comme le jeu : avant / pendant /après l’inondation, en mettant l’accent sur les consignes de sécurité.
  5. séance d’1h30 avec quatre classes de 5ème. Le questionnaire est affiné suivant les remarques des élèves.

➡ Ce que l’on préconise à l’issue des séances :
- avec matériel en classe : séance 1 avec réalisation du jeu et remplissage du questionnaire (1h30) puis séance 2 restitution pédagogique et correction collective (1h) ;
- sans matériel en classe : séance avec remplissage du questionnaire et correction collective (1h) ou séance avec introduction aux inondations (lit mineur/lit majeur, photos des inondations sur le territoire, consignes de sécurité générales, etc.), remplissage du questionnaire et correction collective (1h30).

En complément de l’application numérique, le SMBVAR a développé une « mallette inondation » utilisée sur les basses vallées angevines composée d‘outils de sensibilisation variés : exposition itinérante, vidéos courtes contre les idées reçues, maquettes et autres outils développés dans le cadre du PAPI des basses vallées angevines.

En conclusion

Mission INONDATION est un jeu à destination des petits et grands en vue de se préparer au phénomène d’inondation. Il apprend les bons réflexes à avoir chez soi et dans une zone à risque lorsqu’il est temps d’évacuer. C’est un jeu qui enseigne ce qu’il faut faire et ne pas faire, mais aussi qui partage des notions comme les mesures de réduction de la vulnérabilité, les stratégies d’adaptation de l’habitat ou encore les Plans de prévention des risques d’inondation (PPRi).

Ce projet a été nommé lauréat de la catégorie « Innovation face à l’augmentation des risques majeurs » des trophées IRISES remis lors du 15ème forum d’information sur les risques majeurs, qui a eu lieu le 7-8 décembre 2022 à Bordeaux.

Le SMBVAR est en mesure de faire un suivi quantitatif de l’utilisation du jeu. En date du 09 fevrier 2023, il y a 990 personnes qui l’ont téléchargé dont 376 l’ayant terminé. Afin de faire un suivi qualitatif du jeu, le SMBVAR est preneur de retours d’expériences et d’avis suite à des animations grand public ou des ateliers avec les scolaires par exemple. Pour cela, les structures faisant la promotion de Mission INONDATION sont invitées à partager leur expérience à l’adresse suivante : contact[at]smbvar.fr.

Points forts :

  • Réutilisable sur l’ensemble du territoire national pour des inondations à cinétique lente ;
  • Aucune mention du territoire du Maine-et-Loire ;
  • Outil innovant et numérique rendant le joueur acteur de ses propres actions.

Points faibles :

  • Les dialogues n’évoquent pas les inondations à cinétique rapide ;
  • Ce n’est pas un jeu à forts rebondissements.

En savoir plus :

> Téléchargez Mission INONDATION sur Play Store
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.Almedia.JeuInondation&hl=fr&gl=US

> Téléchargez Mission INONDATION sur App Store
https://apps.apple.com/fr/app/mission-inondation/id1609050648?platform=ipad



Commentaires »


Découvrez le Risques-Infos 45 :
risques infos

 

JT#5 - Retour sur le séisme du Teil :
journée technique #5
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#4 - Implication citoyenne en cas de catastrophe : réalités et perspectives pour les collectivités :
journée technique #4
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#3 - Vigilance, alerte et sauvegarde : prévoir son plan spécifique inondation :
journée technique #3
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#2 - Entraide intercommunale et gestion de crise :
journée technique #2
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#1 - Entreprises et établissements recevant du public face aux risques et menaces : comment garantir et généraliser la mise à l'abri des usagers et du personnel ?
journée technique #1
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<

 

Découvrez le Risques-Infos 45 :
risques infos

 

JT#5 - Retour sur le séisme du Teil :
journée technique #5
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#4 - Implication citoyenne en cas de catastrophe : réalités et perspectives pour les collectivités :
journée technique #4
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#3 - Vigilance, alerte et sauvegarde : prévoir son plan spécifique inondation :
journée technique #3
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#2 - Entraide intercommunale et gestion de crise :
journée technique #2
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#1 - Entreprises et établissements recevant du public face aux risques et menaces : comment garantir et généraliser la mise à l'abri des usagers et du personnel ?
journée technique #1
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<

 

Vidéos


Précédent Suivant

Diaporamas


Précédent Suivant
 
Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-AlpesDREAL auvergne rhône alpes
© 2000 - 2023 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | CGU | Politique de confidentialité | Crédits | Contact |