adhesion 2018
Accueil >> Documentation >> Glossaire

Accès direct :
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ


recherche par mot clé :


Il y a 16 définitions :

- BARPI
- Barrage
- BASIAS
- Bassin d’alerte
- Bassin hydrogéologique
- Bassin hydrographique
- Bassin versant
- Becquerel (Bq)
- Bhopal
- BLEVE (Boiling Liquid Expanding Vapor)
- Bloc norvégien
- BRA (Bulletin d'estimation du Risque d'Avalanche)
- BRGM
- Brouillard givrant
- Bulletin météorologique
- Bureau de la radioprotection


BARPI :

Le BARPI (Bureau d’Analyse des Risques et des Pollutions Industrielles) est un service de l’Etat chargé de recenser l’ensemble des accidents industriels en France. Ce bureau peut donc apporter des informations à toute personne désirant connaître l’historique des accidents industriels. On peut consulter son site internet à l'adresse suivante : http://aria.environnement.gouv.fr/index2.html

[source : Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable (2002) - Le risque industriel, dossier d'information - MEDD, DPPR, SDPRM, 16 p.]

haut de page



Barrage :

Ouvrage artificiel ou naturel (causé par l’accumulation de matériaux à la suite d’un mouvement de terrain) établi en travers du lit d’un cours d’eau, retenant ou pouvant retenir de l’eau.
[source : MEDD, 2004. « Les ruptures de barrage ». Dossier d’information, p 3.]

haut de page



BASIAS :

Base de données des Anciens Sites Industriels et Activités de Services.
[source : Site Internet de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN). -(2010)]

haut de page



Bassin d’alerte :

Regroupe plusieurs zones d’alerte qui peuvent découler de risques de sources et de natures différentes ou intéressant des autorités de déclenchement distinctes. Exemples : zone soumise à un risque technologique de type chimique et au risque de crue torrentielle, zone en aval d'un barrage comprenant la zone dite "du quart d'heure" et une zone plus aval. La notion de bassin d’alerte permet de mutualiser les moyens d’alerte et d’information des populations qui seraient nécessaires pour chaque zone d’alerte prise individuellement. Le bassin d’alerte est le niveau pertinent permettant de développer une action cohérente d’alerte des populations.
[source : DGSCGC/SDPGC/BASEP (à paraître en 2013), « Dispositions générales ORSEC - Alerte et information des populations », p37]

haut de page



Bassin hydrogéologique :

Aire de collecte considérée à partir d'un exutoire ou d'un ensemble d'exutoires, limitée par le contour à l'intérieur duquel se rassemblent les eaux qui s'écoulent en souterrain vers cette sortie. La limite est la ligne de partage des eaux souterraines.
[source : Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux du bassin Rhône-Méditerranée-Corse]

haut de page



Bassin hydrographique :

Terme utilisé généralement pour désigner un grand bassin versant.
[source : Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux du bassin Rhône-Méditerranée-Corse]

haut de page



Bassin versant :

Surface d'alimentation d'un cours d'eau ou d'un lac. Le bassin versant se définit comme l'aire de collecte considérée à partir d'un exutoire, limitée par le contour à l'intérieur duquel se rassemblent les eaux précipitées qui s'écoulent en surface et en souterrain vers cette sortie. Aussi dans un bassin versant, il y a continuité : longitudinale, de l'amont vers l'aval (ruisseaux, rivières, fleuves), latérale, des crètes vers le fond de la vallée, verticale, des eaux superficielles vers des eaux souterraines et vice versa. Les limites sont la ligne de partage des eaux superficielles.
[source : Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux du bassin Rhône-Méditerranée-Corse]

haut de page



Becquerel (Bq) :

Unité de mesure de la radio-activité. 1 Bq = 1 désintégration par seconde).
[source : Institut des Risques Majeurs (1997). - Memento du Risque Nucléaire - Société Alpine de Publications, 35p.]

haut de page



Bhopal :

Le plus grave accident dans l'industrie chimique. Dans la nuit du 2 décembre 1984, une cuve contenant du méthylisocyanate (MIC) explose dans l'usine Union Carbide de Bhopal (ville d'un million d'habitants, état de Madya Pradesh en Inde). Un nuage asphyxiant se répand dans l'atmosphère sur plus de 40 km2, provoquant la mort immédiate de 2 500 personnes et faisant plus de 250 000 blessés. Vingt ans après, des milliers de personnes sont handicapées, les indemnisations individuelles sont restées minimes et on continue de mourir à Bhopal des suites de la catastrophe.
[source : Métailié G., Bertrand G., Les mots de l'environnement, Toulouse : Presses universitaires du Mirail, 2006, 128 p. ]

haut de page



BLEVE (Boiling Liquid Expanding Vapor) :

C'est une explosion de gaz en expansion provenant d'un liquide en ébullition. Une augmentation de température, le plus souvent causée par un incendie, fragilise le métal de la sphère de stockage. La sphère peut éclater sous l'effet de la pression interne. L'éclatement, s'il a lieu, entraîne une projection de fragments et/ou missiles, et la libération du gaz liquide qui est instantanément vaporisé. Si le gaz en question est inflammable, il y a formation d'une boule de feu avec un rayonnement thermique intense. Les effets sont essentiellement des effets thermiques.
[source : Institut des Risques Majeurs (2001). - Memento du maire et des élus locaux- Altitude Impression. ]

haut de page



Bloc norvégien :

Test permettant d'évaluer la stabilité d'un bloc de neige prédécoupé afin d'apprécier le risque d'avalanche.
[source : ANENA (1998) - Guide Neige et Avalanches. Connaissances, pratiques, sécurité. - Edisud, 335 p.]

haut de page



BRA (Bulletin d'estimation du Risque d'Avalanche) :

Bulletin diffusé par Météo-France pour la prévision du risque d'avalanche et des conditions nivologiques.
[source : ANENA (1998) - Guide Neige et Avalanches. Connaissances, pratiques, sécurité. - Edisud, 335 p.]

haut de page



BRGM :

Bureau de Recherches Géologiques et Minières.
[source : Site Internet de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN). -(2010)]

haut de page



Brouillard givrant :

Un brouillard peut quelquefois se former à température négative : alors, les gouttelettes d'eau dont il est composé sont en état de surfusion et gèleront instantanément au contact des objets de toute nature qu'enveloppe le brouillard — végétation, lignes électriques, etc. ; ces objets seront ainsi couverts de givre, d'où l'appellation de brouillard givrant. À l'image des précipitations verglaçantes, ce type de brouillard présente un péril pour la circulation automobile en sus de la mauvaise visibilité qu'il entraîne.
[source : Météo-France – http://comprendre.meteofrance.com/pedagogique/pour_tous/glossaire/b/b_detail?page_id=2822&document_id=912&portlet_id=74277]

haut de page



Bulletin météorologique :

La communication d'informations météorologiques opérationnelles peut avoir pour cible soit des organismes institutionnels — y compris les services météorologiques d'autres pays —, soit un public spécialisé, soit l'ensemble du public ; elle peut par ailleurs s'effectuer par le biais de nombreux procédés techniques et faire appel à des relais médiatiques. Dans tous les cas cependant, cette action nécessite la création préalable d'un texte, le bulletin météorologique ; celui-ci, conçu et diffusé par un centre météorologique ou une station météorologique, comporte des renseignements sur le temps observé ou prévu, précédés de l'en-tête adéquat (émetteur, destinataires, date et heure UTC, nature du bulletin). Parmi les bulletins météorologiques figurent les messages d'observation, les bulletins de prévision et les avis météorologiques relatifs à des phénomènes dangereux ou exceptionnels.
[source : Météo-France – http://comprendre.meteofrance.com/pedagogique/pour_tous/glossaire/b/b_detail?page_id=2822&document_id=920&portlet_id=74277]

haut de page



Bureau de la radioprotection :

Organisme dépendant au sein du Ministère de la Santé, de la Direction Générale de la Santé (DGS) et chargé de définir la politique générale destinée à prévenir ou limiter les risques sanitaires liés à l'exposition aux rayonnements ionisants et de veiller à sa mise en oeuvre.
[source : Institut des Risques Majeurs (1997). - Memento du Risque Nucléaire - Société Alpine de Publications, 35p.]

haut de page



 

adhesion
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes DREAL Rhône-Alpes
© 2000 - 2017 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |