adhesion 2018
Accueil >> Documentation >> Glossaire

Accès direct :
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ


recherche par mot clé :


Il y a 18 définitions :

- Vent violent
- Verglas
- Victime
- Vidange
- Vidange de fond
- Vigilance
- Vigilance (2)
- Visite décennale
- Vulnérabilité (1)
- Vulnérabilité (2)
- Vulnérabilité (3)
- Vulnérabilité (4)
- Vulnérabilité (5)
- Vulnérabilité d’une construction au séisme
- Vulnérabilité environnementale
- Vulnérabilité fonctionnelle
- Vulnérabilité humaine
- Vulnérabilité matérielle


Vent violent :

Les qualifications de la vitesse du vent par des adjectifs étrangers aux désignations de l' échelle de Beaufort ( vent faible , vent modéré , vent assez fort , etc.) ne délimitent pas des créneaux invariables de force du vent et peuvent être adaptées aux besoins des destinataires des bulletins météorologiques . Il en est ainsi du vocable de vent violent, qui désigne de façon générale, en météorologie marine , les vents de tempête , c'est-à-dire les vents dont la vitesse dépasse la force 9 en atteignant ou dépassant 48 noeuds , soit 89 km/h ; de fait, les rafales , alors, y sont très souvent d'une grande violence. En deçà de 56 nœuds (103 km/h), un vent de ce type est de force 10 et correspond à une tempête proprement dite ; au-delà, et tant que sa vitesse n'atteint pas 64 nœuds (118 km/h), il s'agit d'un vent de force 11, associé à une violente tempête ; à partir de 64 nœuds, le vent qui souffle, de force 12, est un vent d'ouragan.
[source : Météo-France - http://comprendre.meteofrance.com/pedagogique/pour_tous/glossaire/v/v_detail?page_id=2866&document_id=1200&portlet_id=74437]

haut de page



Verglas :

La pluie, la bruine ou le brouillard peuvent se composer de gouttes ou gouttelettes en état de surfusion ; souvent, celles-ci précipitent sur des objets dont la surface est à une température inférieure ou légèrement supérieure à 0 °C : elles se congèlent alors instantanément en formant un dépôt de glace compact et lisse, généralement transparent, qui est le verglas. (On appelle souvent aussi "verglas" une autre forme de dépôt qui provient de la congélation de gouttes non surfondues, mais tombant sur un sol à température très inférieure à 0 °C.) Le verglas recouvre les surfaces suffisamment froides des objets exposés aux précipitations, et d'abord — entièrement ou par "plaques" — les chaussées.
[source : Météo-France - http://comprendre.meteofrance.com/pedagogique/pour_tous/glossaire/v/v_detail?page_id=2866&document_id=1204&portlet_id=74437]

haut de page



Victime :

Personne atteinte par une agression extérieure et invoquant un dommage particulier. En cas de mort ou d'incapacité, les personnes qui ont la qualité d'ayants droit ont la capacité d'agir au nom des victimes. Depuis quelques années, des groupements associatifs interviennent vigoureusement dans les débats médiatiques et judiciaires aux plans de la prévention, de la réparation et de la répression. L'importance du phénomène a conduit au développement d'une branche de la criminologie qui s'intéresse spécialement à la psychologie et aux droits des victimes : la victimologie.
[source : Glossaire 2011 du droit du danger - Préventique Sécurité, N° 114, Nov.-Déc. 2010]

haut de page



Vidange :

organe permettant la vidange d'une retenue, et le contrôle de l'élévation du plan d'eau pendant le remplissage.
[source : Comité Français des Barrages et Réservoirs]

haut de page



Vidange de fond :

organe d'évacuation situé au pied du barrage pour vider la retenue.
[source : Comité Français des Barrages et Réservoirs]

haut de page



Vigilance :

La vigilance consiste à la mise à disposition permanente d'informations destinées
à prévenir ou signaler certains risques naturels ou technologiques (vigilance météo, vigilance crue...). Elle vise à attirer l'attention sur des situations qui peuvent, à court ou à moyen terme, présenter des risques pour les personnes, les biens ou l'environnement.
[source : Queyla, Lt-Cl Jean-Luc (2008) De l'alerte des populations à la vigilance. Risques Info n° 21 Sept. 2008 IRMa]

haut de page



Vigilance (2) :

La vigilance part de la notion de « veille » mais la dépasse, car elle est transtemporelle : être vigilant avant, c’est anticiper, prévenir, prévoir, agir avec précaution ; pendant, c’est être attentif aux situations locales et/ou globales au plus près des événements et non en application de schémas préétablis (lesquels restent nécessaires pour éviter la panique durant une crise) ; après, c’est bien discerner les tenants et aboutissants des dommages et sinistres, sans se laisser happer par les pressions médiatiques, électorales, corporatives et « victimaires » (recherche de boucs émissaires), et sanctionner de manière équitable et impartiale.
[source : Ministère des Transports, de l’Equipement, de Tourisme et de la Mer (2004) l’Action Publique Face aux Risques. Colloque pour le bicentenaire du Conseil General des Ponts et Chaussées.]

haut de page



Visite décennale :

Ensemble des opérations, réglementaires ou non, de vérification, de maintenance et d'adaptation d'une installation nucléaire réalisées tous les 10 ans afin d'en poursuivre l'exploitation.
[source : Vocabulaire de l'ingénierie nucléaire, 2007, p. 115]

haut de page



Vulnérabilité (1) :

Au sens le plus large, exprime le niveau de conséquences prévisibles d'un phénomène naturel sur les enjeux.
[source : Ministère de l'Aménagement du Territoire et de l'Environnement, Ministère de l'Equipement, des Transport et du Logement (1999) - Plan de Prévention des Risques naturels (PPR) - risque d'inondation. Guide méthodologique, La Documentation Française, 121 p.]

haut de page



Vulnérabilité (2) :

La notion de vulnérabilité recouvre l'ensemble des dommages prévisibles en fonction de l'occupation des sols et des phénomènes naturels. Ces dommages correspondent aux dégâts causés aux bâtiments ou aux infrastructures, aux conséquences économiques et, éventuellement, aux préjudices causés aux personnes.
[source : Plans de Prévention des Risques naturels prévisibles. Service de Restauration des Terrains en Montagne de l'Isère.]

haut de page



Vulnérabilité (3) :

Pourcentage de pertes en fonction de l'importance de la secousse sismique. Peut concerner les pertes directes (Pourcentage d'endommagement des constructions et des infrastructures), les atteintes à la population (blessés, tués, sans-abris) et les pertes indirectes (moyens de production, conséquences sociales, etc.)
[source : LAMBERT Jérôme (sous la dir.) (1997) - Les tremblements de terre en France, hier, aujourd'hui, demain... - Ed. BRGM, 196 p.]

haut de page



Vulnérabilité (4) :

Niveau de conséquences prévisibles d'un aléa sur les enjeux. La vulnérabilité mesure "les conséquences dommageables de l'événement sur les enjeux concernés." (Dictionnaire de l'environnement, 1991). La vulnérabilité peut être humaine, socio-économique et environnemental.
[source : Yvette VEYRET (sous la dir.) (2004) - Les Risques - Dossiers des Images Economiques du Monde, Ed. SEDES, 255 p.]

haut de page



Vulnérabilité (5) :

La vulnérabilité d’une zone ou d’un point donné est l’appréciation de la sensibilité des cibles présentes dans la zone à un type d’effet donné (surpression de x mbars, gaz toxique à la concentration y pendant un temps t...). Par exemple, on distinguera des zones d’habitat, de zones de terres agricoles, les premières étant plus sensibles que les secondes à un aléa d’explosion en raison de la présence de constructions et de personnes. (Circulaire du 02/10/03 du MEDD sur les mesures d'application immédiate introduites par la loi 2003-699 en matière de prévention des risques technologiques dans les installations classées).
[source : INERIS - Glossaire grand public (2004)]

haut de page



Vulnérabilité d’une construction au séisme :

elle mesure l’importance des dommages attendus lors d’un séisme d’une intensité donnée.
[source : http://www.cete-aix.fr]

haut de page



Vulnérabilité environnementale :

Elle concerne l'ensemble des forêts, parcs et écosystèmes.
[source : Paul Henry BOURRELIER, Guy DENEUFBOURG, Bernadette de VANSSAY (2000) - Les catastrophes naturelles, le grand cafouillage. Ed. Osman Eyrolles, Santé & Société, 262 p.]

haut de page



Vulnérabilité fonctionnelle :

Elle est liée à la gestion de nos systèmes socio-économiques.
[source : Paul Henry BOURRELIER, Guy DENEUFBOURG, Bernadette de VANSSAY (2000) - Les catastrophes naturelles, le grand cafouillage. Ed. Osman Eyrolles, Santé & Société, 262 p.]

haut de page



Vulnérabilité humaine :

Plus les populations sont importantes et concentrées, plus elles sont vulnérables, la pauvreté étant un facteur aggravant.
[source : Paul Henry BOURRELIER, Guy DENEUFBOURG, Bernadette de VANSSAY (2000) - Les catastrophes naturelles, le grand cafouillage. Ed. Osman Eyrolles, Santé & Société, 262 p.]

haut de page



Vulnérabilité matérielle :

Elle est liée au développement socio-économique ; il s'agit de maisons, bâtiments, installations et équipements agro-industriels, infrastructures routières ferrovières ou portuaires, réseaux électriques, hydrauliques, téléphoniques, etc.
[source : Paul Henry BOURRELIER, Guy DENEUFBOURG, Bernadette de VANSSAY (2000) - Les catastrophes naturelles, le grand cafouillage. Ed. Osman Eyrolles, Santé & Société, 262 p.]

haut de page



 

adhesion
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes DREAL Rhône-Alpes
© 2000 - 2017 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |