glissement de terrain du Châtelard
Accueil >> Documentation >> Glossaire

Accès direct :
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ


recherche par mot clé :


Il y a 36 définitions :

- Danger
- Danger (2)
- Danger (directive "Seveso 2")
- DCS (Dossier Communal Synthétique)
- DDRM (Dossier Départemental des Risques Majeurs)
- Débat public
- Débit
- Débit d'étiage d'un cours d'eau
- Débit mensuel
- Débit moyen annuel
- Débit spécifique
- Déchet radioactif
- Déchets à vie courte
- Déchets de haute activité à vie longue
- Déchets de très faible, faible ou moyenne activité à vie courte
- Déclaration à la CNIL
- Déclassement
- Déconstruction
- Décontamination
- Défense passive
- Démantèlement
- Développement durable
- Déversoir
- Diaclase
- DICRIM (Document d'Information Communal sur les Risques Majeurs)
- Digue
- Direction de la Sûreté des Installations Nucléaires (DSIN)
- Directive
- Dispersant
- Distancemètre
- Document unique
- Dommage
- Dorsale (1)
- Dorsale (2)
- Dose absorbée
- DREAL (Direction régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement)


Danger :

Ce terme est parfois employé aussi pour définir les conséquences objectives d'un aléa sur un individu, un groupe d'individus, des aménagements ou l'environnement. Fait potentiel objectif.
[source : Yvette VEYRET (sous la dir.) (2004) - Les Risques - Dossiers des Images Economiques du Monde, Ed. SEDES, 255 p.]

haut de page



Danger (2) :

Situation, condition ou pratique qui comporte en elle-même un potentiel à causer des dommages aux personnes, aux biens ou à l'environnement. Une falaise est un danger, un flacon d'acide sulfurique est un danger [OHSAS 18001].
[source : INERIS - Glossaire grand public (2004)]

haut de page



Danger (directive "Seveso 2") :

Propriété intrinsèque d'une substance dangereuse ou d'une situation physique de pouvoir provoquer des dommages pour la santé humaine et/ou l'environnement.
[source : Directive "Seveso 2" ]

haut de page



DCS (Dossier Communal Synthétique) :

La loi du 22 juillet 1987, d'organisation de la sécurité civile et de prévention des risques majeurs, a créé un nouveau droit, celui des citoyens à l'information sur les risques auxquels ils sont exposés ; sur le plan de l'information préventive, les documents prévus à l'article 3 du décret du 11/10/1990, sont le dossier d'information sur les risques majeurs établi par le préfet et le dossier d'information des citoyens, établi par le maire, sur les mesures de prévention à mettre en oeuvre. Une circulaire de 1992 a précisé le nom et l'échelle de ces documents : DDRM à l'échelle départementale pour le premier et DICRIM à l'échelle communale pour le second ; elle y a ajouté le DCS, à l'échelle de la collectivité locale, établi par le préfet.
[source : Commission interministérielle de l'évaluation des politiques publique. Commissariat Général du Plan (1997) - La prévention des risques naturels, rapport d'évaluation. La documentation Française, 702 p.]

haut de page



DDRM (Dossier Départemental des Risques Majeurs) :

Le Dossier Départemental des Risques Majeurs est établi par le préfet.
Ce document recense les risques naturels et technologiques majeurs dans le département, ainsi que les mesures de prévention et de sauvegarde prévus au regard de ceux-ci (art R-125-11 code de l’environnement).
[source : Portail interministériel de prévention des risques majeurs, août 2012]

haut de page



Débat public :

Notion du droit de l’environnement et des risques technologiques et naturels. Le législateur a créé une autorité publique indépendante qui a mission d’organiser les débats publics qui sont désormais obligatoires : la Commission nationale du débat public.
[source : Glossaire du cd-rom Préventique (2007)]

haut de page



Débit :

Volume d'eau qui traverse une section transversale d'un cours d'eau par unité de temps. Les débits des cours d'eau sont exprimés en m³/s avec au minimum trois chiffres significatifs (ex:1,92 m³/s, 19,2 m³/s, 192 m³/s). Pour les petits cours d'eau, ils sont exprimés en l/s. Les débits d'exploitation des eaux pour les usages sont suivant les cas exprimés aussi en m³/mn, m³/h, m³/j, m³/an. Il en est de même pour les débits d'eaux souterraines.
[source : Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux du bassin Rhône-Méditerranée-Corse]

haut de page



Débit d'étiage d'un cours d'eau :

Débit minimum d'un cours d'eau calculé sur un temps donné en période de basses eaux. Ainsi pour une année donnée on parlera de : débit d'étiage journalier, débit d'étiage de n jours consécutifs, débit d'étiage mensuel : moyenne des débits journaliers du mois d'étiage.
[source : Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux du bassin Rhône-Méditerranée-Corse]

haut de page



Débit mensuel :

Débit moyen sur un mois: il est obtenu le plus souvent en faisant la moyenne des débits moyens journaliers du mois.
[source : Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux du bassin Rhône-Méditerranée-Corse]

haut de page



Débit moyen annuel :

Débit moyen sur une année : il est obtenu le plus souvent en faisant la moyenne des débits moyens journaliers de l'année.
[source : Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux du bassin Rhône-Méditerranée-Corse]

haut de page



Débit spécifique :

Débit (moyen, de crue, etc.) rapporté à la superficie et exprimé en litre par seconde et par kilomètre carré.
[source : Ministère de l'Aménagement du Territoire et de l'Environnement, Ministère de l'Equipement, des Transport et du Logement (1999) - Plan de Prévention des Risques naturels (PPR) - risque d'inondation. Guide méthodologique, La Documentation Française, 121 p.]

haut de page



Déchet radioactif :

Résidu provenant de l'utilisation de matières radioactives, dont aucun usage n'est prévu dans l'état actuel des connaissances et dont le niveau d'activité ne permet pas, sans contrôle, l'évacuation dans l'environnement.
[source : Journal Officiel du 3 août 2000]

haut de page



Déchets à vie courte :

Déchets radioactifs dont la radioactivité provient principalement de radionucléides dont la période radioactive est inférieure ou égale à 31 ans.
[source : Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (ANDRA)(2012) - Inventaire national des matières et déchets radioactifs 2012 : Rapport de synthèse, 210 p.]

haut de page



Déchets de haute activité à vie longue :

Ce sont des déchets radioactifs qui présentent un niveau élevé de radioactivité et ont une durée de vie très longue : ils nécessitent d'être confinés pendant une période de l'ordre du million d'années, avant que leur radioactivité redevienne équivalente à celle de la radioactivité naturelle. Ils ne représentent que 10 % du volume total des déchets radioactifs mais concentrent 99.9 % de la radioactivité.
[source : Portail Électricité de France, 2012]

haut de page



Déchets de très faible, faible ou moyenne activité à vie courte :

Ce sont des déchets radioactifs qui auront retrouvé un niveau de radioactivité comparable à celui de la radioactivité naturelle dans moins de 300 ans. Ils représentent 90 % du volume total mais ne concernent que 0.1 % de la radioactivité.
[source : Portail Électricité de France, 2012]

haut de page



Déclaration à la CNIL :

La CNIL est chargée de garantir le respect de la vie privée et des libertés lorsque des données personnelles sont utilisées. On appelle données personnelles toutes les informations qui permettent d’identifier les personnes : nom, prénom, date de naissance, n° de sécurité sociale, n° de téléphone, n° de carte bancaire, email … . La loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978 modifiée par la loi du 6 août 2004 encadre la mise en œuvre des fichiers ou des traitements de données à caractère personnel qu’ils soient automatisés ou manuels.
Les responsables de ces fichiers ou traitements ont des obligations à respecter, notamment en les déclarant auprès de la CNIL.
[source : http://www.cnil.fr]

haut de page



Déclassement :

Ensemble des opérations administratives et réglementaires destinées soit à classer une installation nucléaire dans une catégorie inférieure, soit à en supprimer le classement initial.
[source : Site Internet de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN). - (2010)]

haut de page



Déconstruction :

Ensemble des opérations administratives et techniques conduisant dans un délai donné, par une suite programmée de démantèlements successifs, à l'élimination totale d'une installation nucléaire et à la complète réhabilitation du site.
[source : Site Internet de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN). -(2010)]

haut de page



Décontamination :

La décontamination est une opération physique, chimique ou mécanique destinée à éliminer ou réduire une présence de matières radioactives ou chimiques déposées sur une installation, un espace découvert, un matériel ou du personnel.
[source : Site Internet de l'IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire), 2012]

haut de page



Défense passive :

Technique de protection qui consiste à arrêter ou dévier les matériaux, et à canaliser les crues solides ou liquides, n’influençant pas l’évolution des aléas. La défense passive ne lutte donc pas directement contre les phénomènes naturels, mais a pour objet de les empêcher de porter atteinte aux personnes et aux biens matériels.
[source : Sentier de découverte RTM : Circuit de l’Ebron, commune de Tréminis – Isère. ONF – RTM (1997)]

haut de page



Démantèlement :

Ensemble des opérations d'enlèvement des éléments constitutifs d'une installation nucléaire déclassée (structures et composants divers). Le démantèlement peut être partiel ou total.
[source : Site Internet de l'IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire), 2012]

haut de page



Développement durable :

Politique de développement qui s’efforce de concilier la protection de l’environnement, l’efficience économique et la justice sociale, en vue de répondre aux besoins des générations présentes sans compromettre la capacité des générations futures de satisfaire les leurs.
Note :
1. Le développement durable est une finalité dont la réalisation peut faire l’objet de différentes stratégies.
2. Le développement durable peut concerner les activités d’une entité territoriale aussi bien que celles d’une
entreprise ou d’un groupe social.
Équivalent étranger : sustainable development.
[source : Journal Officiel du 12 avril 2009 : "Vocabulaire de l'environnement (liste de termes, expressions et définitions adoptés)"]

haut de page



Déversoir :

organe annexe d'un barrage par lequel s'évacue l'eau de la retenue qu'il ferme, de façon à limiter sa surélévation à la suite des apports du cours d'eau sur lequel est situé le barrage.
[source : Comité Français des Barrages et Réservoirs]

haut de page



Diaclase :

Cassure plane débitant tout ou partie d'un massif rocheux sans déplacement.
[source : Ministère de l'Aménagement du Territoire et de l'Environnement, Ministère de l'Equipement, des Transport et du Logement (1999) - Plan de Prévention des Risques naturels (PPR) - risque de mouvements de terrain. Guide méthodologique, La Documentation Française, 71 p.]

haut de page



DICRIM (Document d'Information Communal sur les Risques Majeurs) :

Le Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs recense tous les risques naturels et technologiques auxquels une commune est soumise.
Il comprend une description des risques recensés sur le territoire communal, les moyens mis en œuvre pour la prévention et la protection des populations et des infrastructures et les consignes de sécurité en cas de danger.
[source : Portail interministériel de prévention des risques majeurs, août 2012]

haut de page



Digue :

ouvrage de protection contre les inondations dont au moins une partie est construite en élévation au dessus du niveau du terrain naturel et destiné à contenir épisodiquement un flux d'eau afin de protéger des zones naturellement inondables.

[source : Patrice MERIAUX, Paul ROYET, Cyril FOLTON (2001) - Surveillance, entretien, diagnostic des digues de protection contre les inondations. Guide pratique à l'usage des propriétaires et des gestionnaires - Cemagref Editions, 191 p.]

haut de page



Direction de la Sûreté des Installations Nucléaires (DSIN) :

Direction dépendant du Ministère de l'industrie et du Commerce extérieur chargée d'étudier la sûreté des installations nucléaires avant délivrance par le Ministère, des autorisations de création, de démarrage ou de modification et d'en assurer le contrôle.
[source : Institut des Risques Majeurs (1997). - Memento du Risque Nucléaire - Société Alpine de Publications, 35p.]

haut de page



Directive :

Ce substantif féminin est apparu dans la langue militaire et s'est répandu au XXe siècle, essentiellement au pluriel pour signifier l'ensemble des indications, des ordres à suivre, la marche à suivre. Le mot a été retenu lors des traités organisant la Communauté européenne pour qualifier les textes que les Etats membres doivent transposer en droit interne. Les directives sont très nombreuses dans les droits de la santé sécurité au travail et de l'environnement.
[source : Préventique Sécurité - N° 108 - Nov-Déc. 2009 - Glossaire 2010 du droit du danger]

haut de page



Dispersant :

Produit liquide utilisé pour mettre le pétrole en suspension dans la masse d’eau et aider à sa dissémination, afin d’en accélérer la dégradation par le milieu naturel : en mer ou en eau douce.
[source : Site du Cedre (Centre de documentation, de recherche et d'expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux) : http://www.cedre.fr/index.php]

haut de page



Distancemètre :

Instrument de mesure électronique des distances.
[source : dictionnaire en ligne Larousse : http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/distancemètre]

haut de page



Document unique :

Notion du droit du travail en rapport avec l'obligation d'évaluation des risques. Document qui décrit les démarches d'évaluation d'une entreprise et les actions mises en œuvre.
[source : Préventique Sécurité - N° 108 - Nov-Déc. 2009 - Glossaire 2010 du droit du danger]

haut de page



Dommage :

« Blessure physique ou atteinte à la santé des personnes, ou atteintes aux biens ou à l’environnement » (ISO/CEI 51)
[source : INERIS - Glossaire grand public (2004)]

haut de page



Dorsale (1) :

Endroit où deux ou plusieurs plaques de l'écorce terrestre convergent. La plupart des séismes se produisent le long des dorsales.
[source : WALKER Jane, DE VISSCHER Myriam (1993) - Les tremblements de terre - Ed. Gamma, Ed. Héritage, 32 p.]

haut de page



Dorsale (2) :

Relief localisé à la frontière de plaques océaniques divergentes. Il est causé par la montée et le refroidissement de basalte qui génère en continu la nouvelle croûte océanique. Ce relief d'un millier de mètres environ reste essentiellement sous-marin, sauf en quelques endroits come l'Islande.
[source : LAMBERT Jérôme (sous la dir.) (1997) - Les tremblements de terre en France, hier, aujourd'hui, demain... - Ed. BRGM, 196 p.]

haut de page



Dose absorbée :

Quantité d'énergie absorbée en un point par unité de masse de matière (inerte ou vivante).
Elle s'exprime en grays (Gy) : 1 gray correspond à une énergie absorbée de 1 joule dans 1 kilogramme de matière.
[source : Bonin B., Le nucléaire expliqué par des physiciens, Les Ulis (Essonne) : EDP sciences, 2012, 269 p.]

haut de page



DREAL (Direction régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement) :

Le décret N° 2009-235 du 27 février 2009 précise les missions et l'organisation des DREAL. Issues de la fusion des Directions régionales de l'Equipement (DRE), de l'Environnement (DIREN) et de l'industrie, de la recherche et de l'environnement (DRIRE), les premières DREAL ont été constituées le 1er janvier 2009 dans 9 régions sur arrêté préfectoral.
En Rhône-Alpes, la DREAL a été officiellement créée le 1er juillet 2009. Onze nouvelles DREAL devraient suivre en 2010, puis six en 2011. Les missions développement industriel de la DRIRE sont reprises par la DIRECTE (Direction des Entreprises, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi).
[source : [Journal Officiel du 28/02/2009 : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=552C0E10E2370299E488ABFE411150CE.tpdjo15v_2?cidTexte=JORFTEXT000020318222&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id]]

haut de page



 

adhesion
Les formations IRMa en 2017 :
inondation de l'Arbresle en 2008
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes DREAL Rhône-Alpes
© 2000 - 2016 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |