Matinale 10 loi matras
Accueil >> Documentation >> Risques Hebdo >> Résultats de la recherche
revue de presse
Mots clés :

"Submersion marine"

96 documents trouvés / 10 page(s)

Montée des eaux : la recherche derrière les prévisions

[ Risque Hebdo n°845, 09/11/2022 ]
Source : Le Monde

"« Il est virtuellement certain que le niveau moyen des océans va continuer à augmenter au cours du XXIe siècle », assure le sixième rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), publié en 2021. « Virtuellement certain », cela signifie que les scientifiques du GIEC estiment qu’il y a plus de 99 % de chances que cette prévision se réalise. Au cours du dernier siècle, le niveau moyen de la mer a déjà augmenté d’une vingtaine de centimètres. En 2050, ce seraient 15 centimètres de plus, dans le scénario intermédiaire du GIEC où la température moyenne à la surface du globe aurait augmenté de 2 degrés par rapport à l’ère préindustrielle. « Au cours des cinquante dernières années, environ 50 % de l’augmentation du niveau de la mer était due à la dilatation des océans, 20 % à la fonte des calottes polaires, 20 % à la fonte des glaciers, et 10 % au changement de stockage des eaux terrestres, détaille Jean-Baptiste Sallée, directeur de recherche au CNRS et océanographe au laboratoire Locean. Mais, depuis une quinzaine d’années, on observe que la contribution de la fonte des glaciers et des calottes polaires augmente. Elle est maintenant majoritaire. »"

Contre les tempêtes, Noirmoutier va construire des portes anti-submersion

[ Risque Hebdo n°841, 13/10/2022 ]
Source : France 3.fr

"Que faire pour mieux protéger notre littoral contre les tempêtes ? Ce jeudi 13 octobre est une journée nationale de la résilience face aux risques naturels et technologiques (en parallèle avec la journée internationale pour la réduction des risques de catastrophes de l’ONU). La Vendée - meurtrie par la tempête Xynthia en mars 2010 - connaît bien ces risques. La presqu'île de Noirmoutier - dont les deux tiers se situent sous le niveau de la mer - va se doter de trois portes anti-submersion."Le dispositif adopté au printemps par la communauté de communes de Noirmoutier sera présenté pour la première fois en réunion publique ce vendredi soir. Concrètement, les trois étiers (du Moulin, de l’Arceau et des Coëfs) - des petits canaux par lesquels le marais communique avec la mer - qui constituent des points bas et des zones de vulnérabilité seront dotés de portes de 10 mètres de large et 5 mètres de haut pour celle du Moulin, la plus importante."

Maldives / Une ville flottante pour échapper à la montée des eaux

[ Risque Hebdo n°841, 17/10/2022 ]

"C’est un projet mené par l’Etat maldivien avec un cabinet d’architectes norvégiens : une ville pouvant accueillir 20 000 habitants, flottant sur un lagon circulaire entouré d’une barrière de corail. On pourrait ainsi désengorger Malé, la capitale, qui est l’une des plus densément peuplée au monde : 200 000 personnes sur un tout petit espace. Les Maldives sont un chapelet d’îles s’étalant sur 800 kilomètres du nord au sud. 80% du territoire est à moins d’un mètre au-dessus du niveau de la mer. C’est le pays le plus menacé par le changement climatique."

Le bassin de Wilkes en Antarctique pourrait contribuer à la hausse du niveau des mers

[ Risque Hebdo n°840, 12/10/2022 ]

"Les scientifiques ont rassemblé à la fois des marqueurs des variations passées d’altitude provenant de la carotte de glace appelée TALDICE, des informations provenant de carottes sédimentaires au large du bassin sous-glaciaire et des simulations numériques. Ces trois sources d’information complémentaires ont servi à reconstruire la dynamique glaciaire du bassin de Wilkes sur les 350 000 dernières années. Les analyses des données des carottes de glace et de sédiments marins suggèrent que le bassin de Wilkes aurait subi une déglaciation importante il y a 330 000 ans et une déglaciation plus modérée il y a 125 000 ans. Ce comportement a été confirmé en réalisant un ensemble de reconstructions numériques de la calotte Antarctique couvrant les quatre derniers cycles glaciaires-interglaciaires. Les périodes de recul marquées identifiées correspondent à des périodes chaudes (interglaciaires) qui présentent des maximas de températures océaniques dans l’océan austral et des niveaux marins élevés. Nos résultats confirment que le bassin sous-glaciaire de Wilkes est très sensible au réchauffement océanique et qu’il pourrait contribuer de manière significative à la hausse du niveau des mers."

Projet de recherche Riskcoast : séminaire de restitution et présentation de l'exercice de crise à Majorque

[ Risque Hebdo n°839, 03/10/2022 ]

"Le projet RISKCOAST est un projet Interreg SUDOE 2019-2022 dont les objectifs sont le développement d'outils, de méthodologies et de solutions innovants pour la prévention et la gestion des risques côtiers. L'ensemble des résultats du projet ont été présentés, à Grenade (Espagne) les 22 et 23 septembre, et, en particulier, un petit film présentant une grande partie de l'action du Cerema dans le projet : l'organisation et l'animation d'un exercice de simulation de crise pour tester les outils développés et former les acteurs locaux à leur utilisation. Cet exercice s'est déroulé en Espagne, à Majorque en avril 2022. La vidéo de synthèse de l'exercice est disponible sous-titrée en français, en espagnol et en anglais."

Pour accèder à l'ensemble des archives de Risques Hebdo, connectez-vous ou inscrivez-vous :

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous
Identifiant (votre e-mail)
Mot de passe
Pas encore abonné(e) ?
Rejoignez-nous

Profitez de tout le contenu du site (actualités, photos, vidéos, dossiers, articles...) et rejoignez le réseau (accès à toutes nos publications, aux journées d'échanges, aux documents techniques et au forum...)

>> JE CREE UN COMPTE
et je teste

Pour renouveller votre abonnement c'est ici

Pour toute question : celine.lestievent@irma-grenoble.com

 

Découvrez le Risques-Infos 43 :
risques infos

 

JT#4 - Implication citoyenne en cas de catastrophe : réalités et perspectives pour les collectivités :
journée technique #4
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#3 - Vigilance, alerte et sauvegarde : prévoir son plan spécifique inondation :
journée technique #3
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#2 - Entraide intercommunale et gestion de crise :
journée technique #2
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#1 - Entreprises et établissements recevant du public face aux risques et menaces : comment garantir et généraliser la mise à l'abri des usagers et du personnel ?
journée technique #1
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<

 

900 ans face aux avalanches, l'incroyable histoire de Celliers...
Celliers
Le saint Eynard, solide comme un roc ? hum...
Saint-Eynard
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-AlpesDREAL auvergne rhône alpes
© 2000 - 2022 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | CGU | Politique de confidentialité | Crédits | Contact |