film en suivant l'orage
Accueil >> Documentation >> Risques Hebdo >> Résultats de la recherche
revue de presse
Mots clés :

"ISERE"

1189 documents trouvés / 119 page(s)

Arrêté / portant approbation du PPI de Saint-Alban

[ Risque Hebdo n°679, 11/07/2019 ]

"Arrêté inter-préfectoral portant approbation du plan particulier d’intervention (PPI) du Centre Nucléaire de Production d’Électricité (CNPE) de Saint-Alban-du Rhône/Saint-Maurice-l’Exil, situé dans le département de l’Isère."

Isère / Sécheresse : « La suite peut inquiéter »

[ Risque Hebdo n°679, 16/07/2019 ]

"Ce mardi 16 juillet, un comité de l’eau départemental doit se tenir en début d’après-midi en préfecture de l’Isère, à Grenoble. Où il devrait être notamment question du niveau des cours d’eau et des nappes souterraines, alors qu’aucune précipitation n’est attendue dans les dix prochains jours dans le département et que de grosses chaleurs sont attendues dès la fin de semaine."

Arrêté / placant l'Isère en situation de Vigilance, Alerte et Alerte renforcée au titre de la sécheresse

[ Risque Hebdo n°678, 05/07/2019 ]

"Arrêté préfectoral placant le département de l'Isère en situation de Vigilance, Alerte et Alerte renforcée au titre de la sécheresse."

Isère / Après les orages, des embâcles à évacuer

[ Risque Hebdo n°678, 02/07/2019 ]
Source : La Métro

"Si le territoire métropolitain est traversé par trois cours d’eau majeurs - l’Isère, le Drac et la Romanche -, il compte également de multiples petits cours d'eau qui peuvent se transformer en véritables torrents en cas d'orages violents. Ceux du 15 et du 21 juin par exemple ont ainsi provoqué une montée des eaux provoquant, à certains endroits, la formation d’embâcles. A Domèn, eviron 1200 m3 de branches, troncs d’arbres et gravats s’étaient accumulés sur un "piège à embâcles" créant un « bouchon » qui risquait de céder et de provoquer des dégâts en aval. Il était donc nécessaire d’intervenir rapidement. C’est ce qu’a fait la Métropole dans le cadre de la Gemapi."

Isère / Jarrie : les feux tricolores installés devant la plate-forme chimique créent encore plus de bouchons

[ Risque Hebdo n°678, 08/07/2019 ]
Source : France 3.fr

"Sur la route de l'Oisans, au sud de Grenoble, des feux tricolores font polémique. En cause : un nouveau dispositif de sécurité. La route des stations passe devant des sites chimiques sensibles classés "Seveso". Les autorités ne veulent donc plus de voitures coincées sur l'autopont qui longe ces usines. Trop dangereux au regard du risque chimique et d'explosion. D'où l'installation de deux feux tricolores."

Pour accèder à l'ensemble des archives de Risques Hebdo, connectez-vous ou inscrivez-vous :

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous
Identifiant (votre e-mail)
Mot de passe
Pas encore abonné(e) ?
Rejoignez-nous

Profitez de tout le contenu du site (actualités, photos, vidéos, dossiers, articles...) et rejoignez le réseau (accès à toutes nos publications, aux journées d'échanges, aux documents techniques et au forum...)

>> JE CREE UN COMPTE
et je teste

Pour renouveller votre abonnement c'est ici

Pour toute question : nelly.mioni@irma-grenoble.com

 

L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes DREAL Rhône-Alpes
© 2000 - 2019 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |