Matinale 10 loi matras
Accueil >> Documentation >> Risques Hebdo >> Résultats de la recherche
revue de presse
Mots clés :

"Résilience"

669 documents trouvés / 67 page(s)

Les parcs naturels régionaux sous exploités par les collectivités

[ Risque Hebdo n°846, 15/11/2022 ]

"La chambre régionale des comptes d’Auvergne Rhône-Alpes a contrôlé le fonctionnement de 7 des 10 parcs naturels régionaux d’Auvergne Rhône-Alpes. Elle pointe quelques problèmes de moyens et prône une simplification de la gouvernance de ces parcs qu’elle juge plutôt efficients, mais pas toujours bien exploités par les collectivités. Par exemple, « Avec l’émergence d’intercommunalités aux budgets croissants et aux compétences renforcées dans les domaines prioritaires d’action des parcs et de nouveaux dispositifs de contractualisation, les PNR sont aujourd’hui confrontés à un risque de chevauchement de compétences ou d’actions sur un même territoire qui rend nécessaire leur articulation dans un souci de cohérence », plaide la chambre. "

Tempête Alex / des cultures en terrasses pourraient favoriser la résilience de La Roya

[ Risque Hebdo n°846, 15/11/2022 ]
Source : Nice Matin

"Et si la renaissance de la Roya passait par l’agriculture? L’équipe pluridisciplinaire, qui porte le projet "Cultures en terrasses", y croit dur comme… vert. Via un dispositif de recherche-action programmé sur trois ans. Le principe? "Réinvestir des espaces en terrasses, à travers la mise en place de lieux d’espaces tests agricoles, l’accompagnement de projets de développement économique durable et le renforcement du réseau d’acteurs agricoles, économiques et politiques territorial."Une manière de répondre aux impératifs mis en avant par les participants à la concertation pour l’avenir des vallées: résilience, durabilité, attractivité, autonomie. "

Alpes-de-Haute-Provence / Assises de la forêt : « Un patrimoine menacé par la sécheresse et les incendies »

[ Risque Hebdo n°846, 17/11/2022 ]

"« La forêt est un élément essentiel de notre identité » dira Éliane Barreille, présidente du conseil départemental en ouvrant aux côtés du préfet Marc Chappuis, le premier acte des Assises de la forêt. Les Alpes-de-Haute-Provence sont le 4e département le plus boisé de France, avec 419 000 hectares de superficie forestière, soit 58 % de sa superficie. Une forêt privée à 66 % et publique à 23 %, qui a gagné 36 % en 30 ans alors qu’un tiers de cette forêt a moins de 50 ans. « Les acteurs de la forêt doivent réfléchir ensemble afin de répondre aux enjeux d’une forêt plus résiliente, mieux protégée, prête à affronter les crises qui la menacent », ajoutera Marc Chappuis. « Le service départemental d’incendie et de secours (SDIS 04) constitue notre première ligne de défense face aux feux de forêt », précisera Éliane Barreille."

Isère / "Si on ne fait rien, le plateau va mourir" : quel avenir pour la station de ski de Saint-Hilaire-du-Touvet ?

[ Risque Hebdo n°846, 17/11/2022 ]
Source : France 3.fr

"A Saint-Pancrasse, sur le plateau des Petites Roches, une réunion publique était organisée ce mercredi soir pour discuter entre élus, socioprofessionnels et habitants de l’avenir de la station de ski de Saint-Hilaire-du-Touvet (Isère). Suite aux intempéries de décembre 2021 qui ont provoqué de grosses inondations, et emporté, avec elles, la gare d’arrivée du funiculaire du Lumbin, et à cause de certains hivers sans neige, c’est toute l’économie du plateau touristique qu’il faut repenser.des intempéries."

« Si on veut de l’eau, il faut de la biodiversité et des sols vivants »

[ Risque Hebdo n°846, 16/11/2022 ]

"Dans les comités de bassins, on parle de l’eau et des milieux aquatiques, pas des sols. Pour rendre la directive « Eau » effective, il nous manque la directive « Sols », qui est régulièrement retoquée à Bruxelles mais qui est à nouveau sur la table de travail… Les organismes uniques de gestion collective (OUGC), qui gèrent l’eau agricole, sont tenus par les chambres d’agriculture. Ils demandent les « volumes prélevables » au préfet, en fonction des cultures, qui elles-mêmes, sont choisies par rapport à leur « valeur ajoutée » et non à leur adaptation au terrain et au climat. Elles seraient alors pourtant moins coûteuses en irrigation, intrants, etc. Je suis parvenue à faire intégrer dans le Sdage (Schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux) du bassin Adour Garonne des recommandations sur le ralentissement dynamique de l’eau (par la végétation et les sols). Mais seuls les Sage (schéma d’aménagement et de gestion de l’eau, qui se fait à un niveau plus local que le Sdage, NDLR) et leur déclinaison, sont opposables."

Pour accèder à l'ensemble des archives de Risques Hebdo, connectez-vous ou inscrivez-vous :

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous
Identifiant (votre e-mail)
Mot de passe
Pas encore abonné(e) ?
Rejoignez-nous

Profitez de tout le contenu du site (actualités, photos, vidéos, dossiers, articles...) et rejoignez le réseau (accès à toutes nos publications, aux journées d'échanges, aux documents techniques et au forum...)

>> JE CREE UN COMPTE
et je teste

Pour renouveller votre abonnement c'est ici

Pour toute question : celine.lestievent@irma-grenoble.com

 

Découvrez le Risques-Infos 43 :
risques infos

 

JT#4 - Implication citoyenne en cas de catastrophe : réalités et perspectives pour les collectivités :
journée technique #4
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#3 - Vigilance, alerte et sauvegarde : prévoir son plan spécifique inondation :
journée technique #3
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#2 - Entraide intercommunale et gestion de crise :
journée technique #2
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#1 - Entreprises et établissements recevant du public face aux risques et menaces : comment garantir et généraliser la mise à l'abri des usagers et du personnel ?
journée technique #1
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<

 

900 ans face aux avalanches, l'incroyable histoire de Celliers...
Celliers
Le saint Eynard, solide comme un roc ? hum...
Saint-Eynard
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-AlpesDREAL auvergne rhône alpes
© 2000 - 2022 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | CGU | Politique de confidentialité | Crédits | Contact |