glissement du Châtelard, réactivation
Accueil >> Documentation >> Risques Hebdo >> Résultats de la recherche
revue de presse
Mots clés :

"Érosion côtière"

135 documents trouvés / 14 page(s)

Manche / A Agon-Coutainville, le projet immobilier "L'Agon bleu" n'a rien de paradisiaque pour les riverains

[ Risque Hebdo n°788, 10/09/2021 ]
Source : France 3.fr

"Dans cette station balnéaire du littoral manchois, un projet immobilier du groupe Vinci en front de mer suscite une vive hostilité au sein de la population. La préfecture de la Manche, elle aussi, n'est pas avare en critiques et attaque au tribunal administratif. Un collectif a écrit aux parlementaires du département ainsi qu'au préfet. Selon eux, les irrégularités ne manquent pas. "Il y a tout ce qui est lié à la hauteur, à ce qu'on appelle la skyline, c'est à dire l'harmonie des lignes horizontales en front de mer", indique Bertrand Wolff. "Il y a des sous-sols qui sont problématiques par rapport aux nappes phréatiques et aussi de la digue", ajoute Simon Vuillaume, un autre porte-parole du collectif, "On ne sait pas comment se battre contre la mer pour préserver la digue et pour autant, on construit, à moins de 20 mètres des enrochements, des parkings qui seront pratiquement au niveau de référence des plus hautes mers."

Recul du trait de côte : de nouvelles obligations pour les communes littorales

[ Risque Hebdo n°786, 27/08/2021 ]

"Cartographie des zones impactées, information des acquéreurs, interdiction de construire… La loi climat promulguée le 22 août impose de nouvelles contraintes aux communes menacées par le recul du trait de côte. « Dans un délai de quatre ans, les collectivités impactées par le recul du trait de côte vont devoir cartographier les zones qui seront impactées d'ici 30 ans et celles qui seront impactées dans 30 à 100 ans », met en avant le ministère de la Transition écologique. Le recul du trait de côte sera pris en compte dans les schémas de cohérence territoriale (Scot) et les plans locaux d'urbanisme (PLU). Les plans de prévention des risques naturels devront également être révisés en cohérence avec la nouvelle cartographie. Quant aux schémas régionaux d'aménagement et de développement (Sraddet), ils devront identifier des territoires de relocalisation."

Bouches-du-Rhône/ Érosion du littoral : Les Saintes-Maries-de-la-Mer, un village en première ligne

[ Risque Hebdo n°783, 03/08/2021 ]
Source : voir-plus.com

"Un village situé en bord de mer demande aujourd’hui une vigilance permanente. Même si les questions de réchauffement climatique ne se posaient pas encore au début des années 1930, à cette époque-là, on est déjà bien conscients, aux Saintes-Maries, que la mer avance et que les plages disparaissent peu à peu. Certes, avec les ouvrages destinés à casser la force de l’eau, on freine le phénomène. Mais à quel coût ? Et surtout : pour combien de temps encore ?"

Une quarantaine de scientifiques co-signent une tribune sur l’érosion côtière

[ Risque Hebdo n°779, 28/06/2021 ]

"Dans le cadre des discussions autour du projet de loi Climat et Résilience, une quarantaine d’universitaires ont co-signé une tribune adressée aux sénateurs et à la presse en vue de rappeler que l’érosion côtière constitue bien un risque, qui est très souvent associé au risque de submersion marine. Cette tribune souligne les erreurs et les insuffisances de l’approche actuellement retenue dans le projet de loi Climat en matière d’adaptation des territoires littoraux au recul du trait de côte et indique que « ces affirmations dénaturent les observations scientifiques sur lesquelles elles prétendent s’appuyer »."

Risques littoraux et projet de loi Climat : l'AMF, l'Anel et le Cepri dénoncent la "déresponsabilisation" de l'État

[ Risque Hebdo n°773, 31/05/2021 ]
Source : Localtis Info

"Les dispositions du projet de loi Climat et Résilience sur la gestion des risques littoraux ne conviennent pas du tout à l'Association des maires de France (AMF), à l’Association nationale des élus du littoral (Anel) et au Centre européen de prévention des risques d’inondation (Cepri). Dans un communiqué commun diffusé ce 28 mai, alors que le texte sera examiné en séance au Sénat à partir du 15 juin, les trois associations estiment que son chapitre 5 signe une "déresponsabilisation de l’État, sans parallèlement donner aux collectivités les moyens techniques et financiers pour préparer l’avenir". En outre, elles reprochent au projet de loi de ne pas aborder "la question de l’impact du changement climatique sur la montée des eaux et la submersion marine sur nos côtes, malgré l’énoncé des enjeux". L’érosion littorale menacerait d’ici 2100, 5.000 à 47.000 logements, ainsi que 22.000 km d’infrastructures de transport, sans compter de multiples équipements publics et activités économiques, rappellent-elles."

Pour accèder à l'ensemble des archives de Risques Hebdo, connectez-vous ou inscrivez-vous :

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous
Identifiant (votre e-mail)
Mot de passe
Pas encore abonné(e) ?
Rejoignez-nous

Profitez de tout le contenu du site (actualités, photos, vidéos, dossiers, articles...) et rejoignez le réseau (accès à toutes nos publications, aux journées d'échanges, aux documents techniques et au forum...)

>> JE CREE UN COMPTE
et je teste

Pour renouveller votre abonnement c'est ici

Pour toute question : celine.lestievent@irma-grenoble.com

 

Découvrez le Risques-Infos 42 :
risques infos

 

JT#4 - Implication citoyenne en cas de catastrophe : réalités et perspectives pour les collectivités :
journée technique #4
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#3 - Vigilance, alerte et sauvegarde : prévoir son plan spécifique inondation :
journée technique #3
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#2 - Entraide intercommunale et gestion de crise :
journée technique #2
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#1 - Entreprises et établissements recevant du public face aux risques et menaces : comment garantir et généraliser la mise à l'abri des usagers et du personnel ?
journée technique #1
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<

 

900 ans face aux avalanches, l'incroyable histoire de Celliers...
Celliers
Le saint Eynard, solide comme un roc ? hum...
Saint-Eynard
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes
© 2000 - 2021 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |