glissement du Châtelard, réactivation
Accueil >> Documentation >> Risques Hebdo >> Résultats de la recherche
revue de presse
Mots clés :

"Incident/Accident industriel"

447 documents trouvés / 45 page(s)

Rencontres Nationales du Retour d'Expérience / SDIS de Haute-Garonne - Le RETEX pour comprendre les grandes catastrophes : Il y a 20 ans, se produisait la catastrophe d'AZF

[ Risque Hebdo n°790 ]

"Les rencontres nationales initialement programmées les 21 et 22 octobre 2021 ne pourront être tenues à ces dates. Un report de cet évènement a été décidé pour les 24 et 25 mars 2022. Il y a 20 ans, la catastrophe d'AZF se produisait dans le département de Haute-Garonne. Au cours de ces 20 années, de nombreuses autres catastrophes se sont déroulées avec plus ou moins d'intensité en France mais aussi à l'étranger. Ces rencontres nationales abordent en relief l'histoire de ces grandes catastrophes pour le moins marquantes afin de mieux comprendre les leçons apprises et l'évolution des pratiques professionnelles."

Rhône / Givors : une benne de quatre tonnes de déchets industriels prend feu dans un site Seveso

[ Risque Hebdo n°790, 24/09/2021 ]
Source : Le Progrès

"Grosse mobilisation de secours ce vendredi 24 septembre à Givors. Vers 8 h 30, un incendie s’est déclaré dans une benne de déchets industriels de l’entreprise Suez RR IWS chemicals. Le site, situé route de la centrale, est classé Seveso ce qui a engendré la mise en place d’un Plan d’opération interne (POI) et le déploiement de 27 engins de pompiers et 70 hommes du feu.Les flammes qui se développaient dans une benne de quatre tonnes de déchets, située dans un hangar, ont rapidement été maîtrisées par les employés puis les secours. Des craintes concernant la propagation des fumées et la proximité du collège Paul-Vallon avaient été émises mais ont vite été levées. "

Deux ans après l'incendie de Lubrizol : "650 sites Seveso seuil haut et 600 seuil bas" sont surveillés en France, rappelle une association

[ Risque Hebdo n°790, 26/09/2021 ]
Source : France Info

" Il y a environ, 650 sites Seveso seuil haut et 600 Seveso seuil bas. Ils sont soumis à l'inspection des services de l'Etat mais malheureusement il dispose de moyens insuffisants pour faire son travail correctement. Il faut beaucoup plus d'inspecteurs. Après l'incendie de Lubrizol, la création de 5 000 postes en France avait été annoncée mais cela reste insuffisant. A la suite de l'accident d'AZF, une loi a été votée concernant la mise en place des plans de prévention des risques technologiques, un règlement pour gérer l'urbanisation autour de ces sites. Il y a encore beaucoup de travail. Je constate qu'il y a un manque de portage politique pour aller plus loin en termes de sécurité, nous devons travailler collectivement. D'un territoire à l'autre il y a des différences. La culture du risque doit se développer avec les populations, avec les associations de riverains, avec les représentants du personnel, avec les sous-traitants."

Incendie de Lubrizol / le point sur l'enquête deux ans après

[ Risque Hebdo n°790, 26/09/2021 ]
Source : France 3.fr

"Ce qu’on attend de la procédure d’instruction aujourd’hui c’est qu’elle nous permette de nous éclairer sur les origines précises de l’incendie mais aussi ses conséquences sur la population. Les résultats montrent qu'à Serqueux, tout comme à Bosc-Bordel et Romcherolles-en-Bray, dans le pays de Bray, les niveaux de produits cancérigènes relevés dépassent de deux fois le seuil d'alerte. Sur la question de savoir d'où est parti l'incendie et quelle en est la cause, un rapport a été remis aux juges en charge de l'instruction en décembre dernier. Si ce rapport d'expertise privilégie un départ de feu chez Lubrizol, il précise, néanmoins, que l'origine n'a pu être précisément et formellement localisée. C'est sur cette phrase que s'appuie la défense de Lubrizol. Normandie Logistique s'est constitué partie civile en janvier 2020. Cela veut dire qu'aujourd'hui, NL Logistique est présumée victime comme des centaines, des milliers de riverains, comme de nombreuses associations de l'environnement.La procédure risque de durer de nombreuses années. Rappelons qu'il a fallu 18 ans pour obtenir une condamnation définitive dans la catastrophe d'AZF. "

Deux ans après Lubrizol à Rouen, pourquoi ces documents sont toujours confidentiels

[ Risque Hebdo n°790, 24/09/2021 ]
Source : actu.fr

"Deux ans après la catastrophe industrielle du 26 septembre 2019, l’Association des sinistrés de Lubrizol (ASL) demande à ce que l’étude de danger et l’étude d’impact de l’usine Seveso seuil haut Lubrizol soit « libérées ». Début 2021, l’avocate a finalement réussi à obtenir ce document de la part de la préfecture, « mais on a utilisé un marqueur noir et tout le document est raturé, c’est un texte à trous, inutilisable en l’état », déplore-t-elle. « C’est sur ce document et seulement sur ce document que nous pouvons voir si l’État a bien fait son travail, poursuit Simon de Carvalho, président de l’Association des sinistrés de Lubrizol. Les citoyens doivent y avoir accès. » La préfecture précise que ce document n’est pas divulgable, car il « comporte des informations sensibles dont la diffusion peut entraîner des conséquences sur la sûreté et la sécurité du site industriel ». La situation lui semble d’autant plus ubuesque que ce document a été transmis dans son entièreté au tribunal pénal. Il est soumis au secret de l’instruction, atteste Simon de Carvalho. Cela veut dire nous ne pouvons pas nous en servir pour mener des procédures devant le tribunal administratif, le seul tribunal qui pourrait nous permettre d’attaquer la responsabilité de l’État. "

Pour accèder à l'ensemble des archives de Risques Hebdo, connectez-vous ou inscrivez-vous :

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous
Identifiant (votre e-mail)
Mot de passe
Pas encore abonné(e) ?
Rejoignez-nous

Profitez de tout le contenu du site (actualités, photos, vidéos, dossiers, articles...) et rejoignez le réseau (accès à toutes nos publications, aux journées d'échanges, aux documents techniques et au forum...)

>> JE CREE UN COMPTE
et je teste

Pour renouveller votre abonnement c'est ici

Pour toute question : celine.lestievent@irma-grenoble.com

 

Découvrez le Risques-Infos 42 :
risques infos

 

JT#4 - Implication citoyenne en cas de catastrophe : réalités et perspectives pour les collectivités :
journée technique #4
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#3 - Vigilance, alerte et sauvegarde : prévoir son plan spécifique inondation :
journée technique #3
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#2 - Entraide intercommunale et gestion de crise :
journée technique #2
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<
JT#1 - Entreprises et établissements recevant du public face aux risques et menaces : comment garantir et généraliser la mise à l'abri des usagers et du personnel ?
journée technique #1
>> REVOIR LES INTERVENTIONS <<

 

900 ans face aux avalanches, l'incroyable histoire de Celliers...
Celliers
Le saint Eynard, solide comme un roc ? hum...
Saint-Eynard
L'inondation de l'Arbresle en 2008 : la pire crue des 200 dernières années :
inondation de l'Arbresle en 2008
Tout savoir sur le glissement de terrain de 1931 au Châtelard (Bauges) :
glissement de terrain du Châtelard - les Maîtres du Mont déserté

 

 

Haut de page

L'Institut des Risques Majeurs est soutenu par :

Conseil départemental de l'Isère Région Auvergne Rhône-Alpes
© 2000 - 2021 Institut des Risques Majeurs | Plan du site | Notice légale | Crédits | Contact |